Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 22:38

« Pochette hideuse pour disque sublime », tel pourrait être le sous-titre de ce papier (tiens tiens, amateurs du Grand Jeu, ça nous rappelle quelque chose) !!

 

« Schwingungen », second album d’Ash Ra Tempel sorti en 1972 sur le mythique label Ohr. Un disque sublime composé uniquement de trois morceaux. Trois pièces psychédéliques immenses, dantesques, « montreuses » même, tant par leurs durées que par la virtuosité à l’ouvrage. Et sommet orgasmique, le premier titre qui tourne régulièrement sur ma platine depuis quelques temps. “Light And Darkness - Light-Look At Your Sun” ou plus de 6 minutes incandescentes, fiévreuses et épileptique.

 

Comme dans la grande tradition du Rock Prog’ et du Krautrock, “Light And Darkness...” ne démarre pas pied au plancher mais tout en douceur…tranquillos...à la cool ! Une petite phrase musicale entêtante tournant sans cesse telle une boite à musique cassée. Diverses sonorités, des arpèges de guitare bluesy, une basse bien lourde sur une « rythmic drum » typique rock 70’s, jeu de batterie « tout en roulés »….des solos exaltés et hendrixiens de 6 cordes psychédéliques....Et cette voix qui semble surgir d’outre tombe, du fin fond des temps. Elle n'est pas réellement chantée mais plutôt scandée, psalmodiée même, tel un chant spirituel primitif...Ou primaire, comme le début, le commencement de toute chose.

Superbe, céleste, hypnotique et enivrant !!!

 

MUSICIENS :

Manuel Göttching : guitare, orgue, electronic, chœurs

Wolfgang Müller : batterie, vibraphone

Hartmut Enke : guitare, basse, electronic

AVEC Uli Popp : bongos / Matthias Wehler : sax alto / John L. : voix, jaw harp, percussion

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Krautrock-Psyché
commenter cet article

commentaires

P.Georges 03/03/2014 09:03

Tu sais à quel point j'adore ce groupe.
Quand ils sont passés au campus de Saint Martin d'Heres j'étais allé les voir (74 ou plutôt 75).
Une copine de bahut m'avait fait découvrir le groupe avec cet album et j'ai mis un temps fou à le lui rendre (c'était celui de son frangin) - un fois rendu elle l'a oublié dans le bus et on a fait tous les trolleys de la Semitag afin de le retrouver...
Ensuite avec son frangin on était allés à ce concert exceptionnel - Göttsching était affublé d'une casquette de baseball, la scène était minuscule et peinait à recevoir tout leur matos...
La soirée s'est étirée sur deux morceaux...
Genre tu pars dans les étoiles - d'ailleurs, en y pensant j'ai aussi été à un concert de Schulze installé au milieu du planétarium... impossible après cette déferlante de loops agrémentée de visuel, de quitter ton fauteuil...
Bref, Ash Ra effectivement une fois parti sur platine, c'est addictif...
à +

P.Georges 04/03/2014 11:23

Idem, j'ai énormément de travail et je vais sporadiquement en visite sur les blogs amis.
Tout juste le temps d'écrire des articles, t'imagines !...
Le temps, éternel fléau contre lequel on tente de se battre...
No souci, je connais bien cette "affaire" métronomique...
à bientôt.

Francky 01 03/03/2014 19:50

Si j'ai fait ce post, c'est grâce à toi car tu m'as dropboxé cet album que je n'avais pas et que j'ai écouté en boucle pendant......pas mal de temps !!! MERCI.
1975, année de ma naissance. Ash Ra Tempel, Manuel Göttching ou Klaus Schulze : Quelle chance de les avoir vu en concert à la Grande époque. "Tu pars dans les étoiles..." ça, je veux bien te croire. Ces concerts devaient être de véritables expériences multi-sensorielles, Plus que des musiciens, c'étaient des explorateurs sonores de mondes inexplorés !!

Merci de tes commentaires toujours généreux et denses.
Perso, même si je visite encore ton blog régulièrement, je n'y laisse pas trop de trace ces temps-ci car je manque de temps. Entre le job et ma vie associative, le temps me manque. D'ailleurs, j'espère pouvoir assurer pour le Grand Jeu n°8 !!!
A +

Charlu 07/02/2014 08:25

Rhoo le grand super bon disque... ceci dit, je trouve pas la pochette dégueuse :D
Me souviens pas si t'as déjà fait un billet sur les pochettes les plus moches de l'histoire ?

Charlu 08/02/2014 20:59

Oui, c'est très subjectif l'hideux des pochettes..je dis ça parce que pour le JSF, je suis allé voir sur un moteur de recherche "pochette horrible" ou autre, et je suis tombé sur des trucs terribles.. je pense que personne ne peut les trouver belles :D

Francky 01 07/02/2014 19:09

"..grand super bon disque", excellente expression !!
J'aime beaucoup l'oeuvre d'Ash Ra Temple, surtout les premiers disques que je connais mieux. Et le disque solo de Manuel Göttching "E2-E4" sorti en 1984, longue pièce sonore de 60 minutes. Un des actes fondateurs de l'Electro/Techno Minimale-Progressive. Le mariage entre Krautrock/Psyché et Electronic.

Alors cette pochette, hideuse ou pas ?? Telle pourrait être la question !
Et non, je n'ai jamais fait de billet spécial "pochettes les plus moches de l'histoire". Ça pourrait être une idée....Mais avec le coté subjectif de la notion de beau et de laid, j'imagine déjà les débats en commentaire.
A +

sorgual 06/02/2014 18:31

Je suis venu a ce groupe par Tangerine Dream, plus comme eux de grandes odes qui lorgnent plus vers le rock progressif que vers l'electronique chez Tangerine. Après j'ai exploré Schultze dont d'aileurs plusieurs albums viennent d'être postés sur Music 60-70 (dans le blogroll chez Jimi). Avec le temps j'ai un peu plus de mal avec eux ... même si je ne me lasse jamais de "Bring me up" qui reste dans mon Ipod.

mapetiteboiteamusiques 06/02/2014 13:01

Serait-ce dans la lignée de Can ou pas du tout?

Francky 01 06/02/2014 19:38

C'est bien ça. Klaus Schulze a créé quelques grands disques Kosmiche, même si le son peut paraître "daté" ! Il est également l'arrangeur/orchestrateur/producteur d'un superbe album dont j'ai parlé lors du Grand Jeu : "Parallel World" (1976) du groupe japonais Far East Family Band !!!
Malgré le son "désuet", il demeure une grande source d'inspiration pour le récent revival néo-Synth' (Emeralds, Expo '70, Oneohtrix Point Never....).

mapetiteboiteamusiques 06/02/2014 18:27

Ah oui je vois Klaus Schulze, celui qui a fait pas mal de choses au synthé, genre Tangerine Dream...? Que de questions...;)

Francky 01 06/02/2014 18:16

Oui, mais avec quelques nuances malgré tout !!
Comme Can, même lieu - période : Allemagne - début des 70's, c'est à dire la grande époque du Krautrock. Mais le rock d’Ash Ra Tempel est, peut être, plus Progressif et Avant-gardiste, expérimental même.
Ash Ra Temple a été fondé par Klaus Schulze (présent uniquement sur le premier disque éponyme) et Manuel Göttsching, 2 grande figure du mouvement Krautrock/Kosmiche.
A +

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche