Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 02:25

Grand Jeu Sans Frontières Des Blogueurs Mangeurs De Disques

Edition n°8 – DIMANCHE 16 MARS

Thème 4 : "There's no future, no future, no future for you!"

« Le disque que vous écoutez quand tout semble sans issues, histoire de se rouler dans le désespoir... »

Mon choix : Raime - Quarter Turns Over A Living Line (2012, Blackest Ever Black)

Bande sonore post-apocalypse ??

Voici donc un des disques (récent pour celui-ci) que j'écoute quand j'ai le blues, sorte de bande son de ma psyché obscure et sombre la plus profonde. Ces périodes où, face à la connerie et l’intolérance du monde (et les raisons ne manquent pas), le cafard voir la dépression me guette et que tout me semble sans espoir….mais ce n’est que passager, fort heureusement !!   

 

Raime, tel un organisme informe et malsain, semble avancer en rampant dans des périphéries urbaines et dévastées, des zones interlopes et glauques….L’album est sorti sur le label Blackest Ever Black, maison réputée pour abriter des terroristes soniques tels que Prurient, Régis (avec qui Raime a déjà collaboré), Vatican Shadows ou le premier EP de Tropic Of Cancer (« The Sorrow Of Two Blooms » 2011).

 

Deux producteurs londoniens (Joe Andrews et Tom Halstead) sont aux commande de Raime. Leur musique prend racine dans des influences éclectiques en abolissant les frontières entre rock et électronique. Mais que le duo arpente les courants de l’Indie ou de l’électro, c’est toujours par la face obscure. Raime s’inscrit dans cette tendance actuelle lourde d’aborder les musiques électroniques par son coté « dark ».

A l’écoute de « Quarter Turns Over A Living Line », on ressent une espèce de malaise, un sentiment diffue mais permanent. Dans ces ambiances pesantes et étouffantes où l’air est presque irrespirable, se côtoient drones lancinants, cordes, riffs de guitares, percussions, sonorités métalliques et sombres sorties de machines démoniaques. Des cris semblent parfois même s’échapper, étouffés par des grésillements ou autres saturations. L’auditeur plonge dans les égouts de l’âme humaine, ces souterrains obscurs menant au fin fond de nulle part, ou plutôt au cœur des ténèbres de la psyché.

Réminiscences de sons, de musiques, de divers groupes ou styles, passés ou présents, mais remixés, triturés, déstructurés et retravaillés par Raime. Bribes de souvenirs, d’ambiances et de rythmes, fragments Goth’, Indus ou Post-punk mais aussi Darkwave, Dubstep, dark Ambiant-Techno. Un vaste kaléidoscope bruitiste et sauvage où se rencontreraient Coil, Swans, Current 93, Autechre, Earth, Andy Stott ou Shackleton.

 

Encore une musique d'obédience électronique traversée de spectres…de fantômes...Une musique "hantologique" ?? En tout cas, un disque qui risque de laisser de profondes traces, de briller d’une obscure clarté et de rayonner entièrement sur les années à venir. Alors, prêt pour l'obscure voyage ????

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Till 20/03/2014 18:48

Heya ! Ce que j'entends me branche vraiment. Les références que tu cites me branchent aussi pour la plupart même si mon Coil je le préfère indus terrifiant des débuts (Scatology est un disque monumental, je l'avais posté à l'occasion d'un jeu).
Excellente ambiance, je note le nom. Non en fait, je le rajoute à la bibliothèque Deezer. Merci.

Francky 01 20/03/2014 21:51

Ravi que ce disque te plaise. Te recommande aussi leur EP éponyme de 2011 !!!
Moi, mes Coil préférés sont le diptyque "Musick To Play in the Dark", "Love's Secret Domain" et "The Ape of Naples".....et aussi "The New Backwards LP" !!!
Merci de ces passages ici !!!
A +

Jimmy Jimi 17/03/2014 10:59

Je ne connais pas, mais les références me parlent, vais pousser plus avant.

Francky 01 17/03/2014 19:35

Niveaux références, les plus directs sont surement Coil, Autechre, Andy Stott et Shackleton !!
A +

Sadaya 16/03/2014 23:25

Choix le plus sombre et le plus angoissant aujourd'hui, c'est indéniable... Je ne connaissais pas, j'essayerai d'en écouter un peu plus.

Francky 01 17/03/2014 19:43

Peut être. En tout cas, c'est sur que cette musique n'est pas la B.O des "jours heureux"....plutôt celle de "La Route" ou autres films apocalyptiques !!!
Merci de tes passages et com' !!
A +

elnorton 16/03/2014 22:48

Ecouté à l'époque. Apprécié, mais je n'y suis jamais revenu. Joli choix au demeurant !

Keith_Michards 16/03/2014 20:18

Tristesse angoissante. Encore une œuvre composée sous influence de produits illicites !!!!!

Keith_Michards 18/03/2014 10:22

Je ne suis pas fanatique de toutes ces musiques dites "ambient". J'ai un esprit plutôt basique et j'aime les rythmiques marquées… sinon, je suis vite paumé !!!!! Il m'arrive cependant de tomber sur des morceaux plus éthérés que j'écoute quand même avec plaisir.

Francky 01 17/03/2014 08:41

Ah, j'aime bien cette expression : tristesse angoissante !
Je ne sais pas si ce disc a été composé sous produits mais si c'est le cas, je n'imagine pas le bad trip que ce duo a dû se taper ! De plus si LSD ou exta'....ou ketamine !!
Toi qui es très branché "rock metal", es-ce que ce genre de collision entre rock et electro déviante te plaît ??? Comme le dark ambient-dubstep-techno......tous ces styles electro version dark.
Merci de tes passages et commentaires.
A +

EWG 16/03/2014 15:16

Le truc qui achève de me larguer aujourd'hui, le Noir le plus Noir ça on n'en est pas loin ...

Francky 01 17/03/2014 08:30

Oui, noir c'est noir, exact définition des ambiances de ce disc !!
Merci de tes passages.
A +

Alex 16/03/2014 15:11

Excellent, je suis très fan des morceaux que tu as mis en partage ! Très bon choix

Francky 01 16/03/2014 22:33

Ravi que ça te plaise !!!
Merci et à + !!!

mapetiteboiteamusiques 16/03/2014 12:59

Hier je m'écoutais du Coil justement...je ne connais pas ce disque mais il a l'air tel que tu le décris d'après ce que j'en ai entendu...la pochette est pas mal non plus!

mapetiteboiteamusiques 17/03/2014 10:28

Mon morceau préféré de Coil est "Dark river " sur "Love's Secret Domain", c'est pas leur plus sombre, loin de là...;)

Francky 01 16/03/2014 22:28

Coil, quel immense groupe à la disco exemplaire. J'adore leur double "Musick To Play in the Dark Vol 1 & 2" (1999/2000), dont le titre "The Dreamer Is Still Asleep", sommet d'onirisme poétique et rêveur (j'avais fait un post il y a quelque temps sur ce morceau).
Et oui, la pochette de ce disc de Raime est très belle.
A + et merci !!!!

CHARLU 16/03/2014 12:04

J'ai beaucoup aimé ce disque l'en passé, un des plus beau de l'année, surement parce que le plus sombre.

Rabbit 16/03/2014 08:37

Excellent Raime. On avait glissé un morceau dans la playlist "dark techno" d'IRM Radio, c'est vrai que c'est un peu le chaînon manquant entre la techno expérimentale sombre et finalement de plus en plus ambient d'un label comme Stroboscopic Artefacts et la nébuleuse Vatican Shadow.

Rabbit 17/03/2014 02:20

Aujourd'hui c'était au tour de Leoluce, heureusement parce que j'aurais pas su quoi choisir... trop de choix tue le choix !

Francky 01 16/03/2014 22:15

C'est vrai que ce groupe est excellent si on aime le genre dark Slow-Techno/Ambiant/Drone/Goth'....Et mention spéciale à leurs formats courts : "Raime EP" (2010) et "Hennail" (2011, à la photo de pochette terrible).
Tu dis : "...le chaînon manquant entre techno expérimentale sombre et ambient..." Bien défini et pertinent !!!
Je rentre à l'instant et n'ai pas eu le temps de voir ton choix. Avec un tel thème, je suis très curieux et j'ai hâte de le découvrir car pile poil dans ton registre, de la ligne éditoriale de ton blog !!!
Merci et à +

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche