Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 11:15

Daphni – Jiaolong (Merge) 2012

En attendant la sortie de « Our Love » (Caribou) en octobre prochain, retour sur « Jiaolong » (Daphni) et le parcours de cet artiste, véritable caméléon ou artiste "schizophrène" !!!

 

Daphni n’est pas un véritable groupe mais plutôt un « one men band », un des multiples pseudos de Dan Snaith, créateur-électronicien ultra talentueux possédant plusieurs identités qu’il décline et utilise suivant ses projets :

 

1 / Tout d’abord, il y a eu Manitoba et deux disques : « Start Breaking My Heart » (2001) et « Up In Flames » (2003).

2 / Ensuite Caribou, entité sous laquelle il a publié « The Milk Of Human Kindness » (2005), « Andorra » (2007) et le très acclamé « Swim » en 2010 où il revisitait la Pop psyché en mode Kraut-électro.

3 / Daphni bien sur, nom qu’il avait déjà employé pour un Split 2 titres avec Four Tet, « Pinnacles / Yé-Yé » en 2011.

4 / Et en 2012 Percussions, nouvelle formation toujours avec son génial acolyte Kieran Hebden (Four Tet) pour créer un maxi 2 titre très dance-floor, le très Electro/Technoïde « Bird Songs / Rabbit Songs ». Vous me suivez toujours ???

 

Un unique disque de deux titres seulement en une année, c’était trop peu pour un tel boulimique de travail et il ne pouvait s’en contenter. Reprenant le pseudo Daphni cette fois, Dan Snaith avait fait reparler de lui en sortant à l’automne 2012 « Jiaolong » sur le label Merge.

Dan Snaith est un hyper actif au cerveau débordant d’idées. Un permanent processus créatif bouillonne en lui et ce disque en est la parfaite expression musicale.

« Jiaolong » est taillé pour le dance floor et la danse, voir même la transe. Par ses rythmes répétitifs et ses nappes sonores envoutantes et aquatiques, sa musique peut mener vers une sorte de transcendance, de dépassement de soi. A l’instar de Caribou, il n’est pas question ici de Rock Psyché mais bel et bien de musiques électroniques, de Techno Prog’ et d’Acid House. Malgré l’orientation « dance » de sa musique, ses expériences Indie ne sont pas complètement oubliées. Certains morceaux s’orientent vers une sorte de Big-beat 90’s revisité, celui des Chemical Brothers, Freestylers ou autre Propellerheads. Ajoutez à cela des petites touches Electro-jazz et vous aurez un très bon aperçu de la richesse de ce disque.

 

Alors, ressortez les tee-shirts fluo, les survet’ 3 bandes Adidas, les sifflets et le bob, mettez le son à donf et let’s go !!!!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Electro-Dub-Hip Hop
commenter cet article

commentaires

Rabbit 23/08/2014 12:49

Sans être renversant l'album était pas mal, mais pour ce qui est du prochain Caribou si tu es comme moi tu risques d'être déçu. Plus rien d'aventureux sur ce disque qui tombe dans la house FM, l'électro-pop bateau voir le r'n'b de mauvais goût... Préférant largement le Caribou d'avant Swim ça ne me surprends pas vraiment ceci dit.

Francky 01 23/08/2014 13:40

Je n'ai pas encore écouté le dernier Caribou mais de ce que j'en ai lu, tu sembles avoir hélas raison. Pourtant, les first LP étaient vraiment bons, aventureux et audacieux.
Encore un artiste Electro évoluant du "côté obscur de la force" : dance & r'n'b mièvre. Hélas.
Merci de ton commentaire.
A +

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche