Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 21:13

Cette année, Les Inrockuptibles ont 30 ans et pour célébrer l’événement, le magazine a sorti en février un hors-série spécial : 30 œuvres indispensables en musique, cinéma et livres essentiellement pour 30 années d’existence. 30 ans de découverte, d’engouement, de passion, de partage et de militantisme pour la culture Rock ! Il faut être honnête, à leurs débuts, Les Inrocks, ça avait de la gueule ! En 1986, quand ils ont déboulé dans le paysage médiatique français, ils ont proposé quelque de neuf, d’inédit. A l’époque, le rock indé (UK ou US principalement) n’était quasi pas représenté dans les journaux. Ah oui ok, beaucoup me diront que depuis pas mal de temps, le magazine a énormément perdu de sa superbe, que Les Inrocks, ce n’est plus ce que c’était ! Peut être. Mais Les Inrocks & moi, c’est une longue histoire d’amour. Combien de groupes ou d’artistes j’ai découvert grâce à eux ?? Combien de cinéastes ? D’écrivains ?? Beaucoup. Comme j’aime souvent à le dire, je me considère comme « Un Enfant Des Inrocks » !!

Pour l’occasion, je vous propose ma sélecta de mes albums Indie préférés sortis entre 1986 et 2016. Même si j’ai fais le choix de ne sélectionner que 2 disques pour chaque année, certaines grandes œuvres sont restées sur le bas coté, notamment les années très riches (1997 ou 2000 entre autre). Voici donc les 60 disques qui m’ont le plus marqués et que j’écoute encore régulièrement. Et vous, quelle serait votre sélecta ???

 

Aujourd'hui, Partie 1 : 1986 - 1989

JamesStutter.jpg James - Stutter (1986, Blanco Y Negro/Sire) : Le premier disque de James, un groupe venu de Manchester. Même si la production très 80’s peut paraître aujourd’hui un poil datée, cette Pop vitaminée et énergique aux mélodies ultra efficaces reste très agréable à écouter. 

  It’s Immaterial - Life’s Hard And Then You Die (1986, Siren/A&M) : Songwriting ouvragé, atmosphères mélancoliques, sonorités synthétiques, Indie PopNew WaveDowntempo et influences « world » (latines ou afro-caribéennes), telle est l’équation musicale développée par It’s Immaterial. Une formule audacieuse mais hélas trop avant-gardiste pour l'époque car le groupe n'a jamais rencontré le succès mérité. 2 albums studio, une poignée d'EP's et puis s'en va. Dommage !! 

 Spacemen 3 – The Perfect Prescription (1987, Fire)

 The Jesus & Mary Chain – Darklands (1987, Blanco y Negro) : Depuis le premier essai, l’entreprise des frères Reid a dégraissé, perdant au passage le bassiste Douglas Hart ainsi que leur batteur Bobby Gillespie (futur fondateur/leader de Primal Scream). C’est donc en duo que les frangins (Jim et William) vont mener les opérations, gérant les parties guitares, basses ainsi que la section rythmique. Boites à rythmes et diverses programmations vont remplacer la batterie, apportant une touche plus électronique et synthétique à leur musique. Les guitares sont aussi beaucoup plus lentes et planantes, moins violentes, au son plus « claire », métallique. Le titre introductif « Darklands » en est le parfait exemple. 

 The Feelies - Only Life (1988, A&M Records)

 Galaxie 500 - Today (1988, Aurora)

 The Cure – Disintegration (1989, Fiction)

 Pixies – Doolittle (1989, 4AD) : Troisième opus des quatre déjantés de Boston, et leur meilleur !! Un disque de martiens camés aux psychotropes. 1989, la soucoupe volante Pixies tourne alors à plein régime, direction Mars et ils embarquèrent à son bord punkrockhardcoresurf musiqueIndie pop, influences latinos et surréalisme pour un voyage musical explosif. Ils deviennent alors le groupe le plus influent du rock indé américain. Radiohead, Nirvana, Weeser, Blur, dEUS et tant d’autres, que seraient-ils devenus sans eux ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 - dans diverses playlists !!
commenter cet article

commentaires

Christelle 13/10/2016 11:07

Quelle bonne idée !
Des choses à découvrir comme It's Immaterial, quoique je me demande si je n'en avais pas sur une cassette. ..
D'accord pour James, les Pixies, Cure, c'est surtout ça que j'écoutais. ..;)

Francky 01 13/10/2016 18:26

Ce disque de It's Immateral est un petit bijou Indie "World" pop, un peu comme du Vampire Weekend avant l'heure, un chef d'oeuvre injustement méconnu. Je peux te le dropboxer si tu veux ???
Spacemen 3 est vraiment MON groupe culte de chez culte, MA référence suprême....comme les Jesus & Mary Chain.
A +

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche