Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 00:42

NewOrder-1983-BlueMonday.jpg

 

 

 

 

Tout début des années 80’ : Les membres de Joy Division ont déjà survécu (tant bien que mal) au suicide de leur chanteur Ian Curtis, se sont rebaptisé New Order et ont même sorti « Movement » (1981), sorte de deuxième « premier album ». Mais c’est en 1983 que les quatre musiciens de Manchester vont réaliser leur plus gros coup. La même année de la sortie de leur second LP « Power, Corruption & Lies », ils vont créer le titre technologique et futuriste « Blue Monday » (maxi 45T le + vendu de tous les temps). Ce morceau fait de sonorités synthétiques (divers claviers), d’une mélodie ultra efficace et très happy, de quelques riffs de guitares, de breaks, de basse hypnotiques et de beats répétitifs (boites à rythmes) peut être considéré comme le premier titre de Techno moderne, la Matrice originelle. D’ailleurs, réécoutez-le pour vous rendre compte que, malgré la production de 1983, il n’a pas pris une ride. 

 Suite à ce succès, ils partent à New York enregistré le Maxi « Confusion », avec le très en vue producteur Arthur Baker. Nouvelle bombe qui allait exploser les « dance floor » des clubs new-yorkais (et faire vraiment connaitre New Order en Amérique) !!

C’est donc un groupe de rock qui posera les bases sonores du (futur) mouvement techno en créant un pont entre indie rock et dance music (le fameux style Madchester). Belle et magistrale leçon donnée à tous les puristes et autres défenseurs de chapelles et du cloisonnement des genres !!!

Avec Joy Division, ils avaient déjà été des acteurs fondamentaux de l’histoire du rock moderne (Post-punk / Cold Wave).

Mais avec New Order, ils vont en plus rentrer dans l’histoire de la musique électronique. Ils feront même partis des précurseurs de l’acid-house / techno et en seront les diffuseurs principaux sur le continent européen via leur label Factory Records et le club l’Hacienda. Ils influenceront également quantité d’artistes producteurs électroniciens (aujourd’hui encore) et de groupes indé qui comme eux, couperont leur rock avec l’electro balbutiante (The Stones Roses ou les Happy Mondays). 

Et en 2011, New Order est toujours là……….

New Order, c’est : Barney Summer (guitare, claviers, voix), Peter Hook (basse, claviers), Stephen Morris (batterie, boites à rythmes, claviers), et Gillian Guilbert (claviers, guitares).

 

Discographie : 1 « Movement » (1981), 2 « Power, Corruption & Lies » (1983) « Blue Monday » 45T (1983), 3 « Confusion » 45T  (1983), 4 « Low-Life » (1985), 5 « Brotherhood » (1986), 6 « Technique » (1989) 7 « Republic » (1993), 8 « Get Ready » (2001), « Waiting For The Siren’s Call » (2005).

 

NewOrder-1981-MovementNewOrder-1983-Power-Corruption-Lies.jpegNewOrder-1983-ConfusionMAXI.jpgNewOrder-1985-Low-life.jpeg

NewOrder-1986-BrotherhoodNewOrder-1989-Technique.jpgNewOrder-1993-RepublicNewOrder-2001-GetReady 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Electro-Dub-Hip Hop
commenter cet article

commentaires

Blake 09/10/2011 19:08



N'auraient-ils fait que Blue Monday que ça aurait suffit pour marquer l'histoire ! Si Power, Corruption & Lies est leur indéniable classique, je les ai approchés avec
le très beau et plus sombre"Low" (j'ai encore la K7!) et j'ai un faible pour le single Bizarre Love Triangle extrait de Brotherhood.


Il me semble qu'après Technique, New Order a moins marqué les esprits mais tout le reste est tellement encore présent



Francky 01 09/10/2011 20:04



Blake, tu as raison : Même si après "Blue Monday", New Order n'avaient pas continué, ils auraient quand même marqué à tout
jamais l'Histoire. "Low-Life", je l'aime aussi beaucoup. Et je suis d'accord, àprès "Technique", la suite n'a été que descendante. Mais vu la qualité des premiers disques, à quel point ils étaient avant-gardistes,
novateurs...comment en aurait-il été possible autrement ???


Si tu aimes New Order, si tu t'intéresses à l'histoire de la techno/house depuis ses prémisses, je ne peux que t'encourager vivement à lire l'excellente réédition de la B.D en 1
Tome, "Le chant des machines" de David Blot et Mathias Cousin. Il y a même un chapitre très sympa
sur New Order intitulé "Et si on mélangeait Punk et Disco". Cette B.D, j'en ai fait un post très rapide dernièrement et je compte écrire sa chronique complète
prochainement.


Cette B.D est un CHEF D'OEUVRE !!!   


A + amigos.........



Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche