Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 17:55

Joy_Division_Unknows_Pleasure

       "Unknown Pleasures" de Joy Division (1979)


1979, Manchester, presque dix ans avant Madchester. Quatre gaillards, quatre survivants punks s'étant rencontrés lors d'un concert des Sex Pistols (d'après la légende), vont révolutionner le rock en le séquestrant dans un bunker délabré pour lui repeindre la gueule en noir !


Musique aride, froide, désespérée et mélancolique. Une basse Disco dark, des rythmes de batterie martiaux, novateurs ("She's lost control") et dansants ("Disorder"), des guitares tranchantes comme des lames de rasoirs. Unea voix caverneuse, comme sortie d'outre tombe. Une voix de possédé, celle d'un chantre du désespoir, Ian Curtis. Et ses textes d'une beauté poétique, mais d'une beauté malade ! Le cooktail musical idéal pour rentrer de pleins pieds dans les années 80's.

Cette nouvelle décennie qui sera marquée par l'apothéose de la société de consommation, du fric, de la pub et du luxe (ah, Guy Debort, tu le savais déjà). Mais aussi l'arrivée du chômage, du SIDA, de la chute des idéaux, du début des délocalisations et de ce que l'on nommera beaucoup plus tard, la Mondialisation. 


C'est dans ce contexte qu'ils vont créer l'alchimie parfaite entre une musique et son époque. Noir et désespérées comme l'on pu être aussi ces années 80.


Un son ultra novateur, fabriqué de main de maitre par un fou, un génie des studios, un certain Martin Hannett,  pour ce premier album à l'aura quasi mystique : "Unknown Pleasures" ! Avec "The Velvet Underground & Nico" (1967), rarement disque n'aura autant été source d'inspiration pour les générations futures. Dix titres nés des cendres encore brûlantes de l'incendie PunkPost-punk ? Cold Wave ? Psychédélisme gothique ? Au choix.

Tout commence à 100 à l'heure avec le frénétique et robotique "Disorder". La transe se poursuit, plus lente mais aussi plus envoutante avec "Day of the Lords". Et "Insight" avec ses sons acidifiants, tels les TB 303 de la Techno à venir. Et je pourrais parler ainsi de chaque titre qui regorge tous d'idées et d'inventivité ! Un chef d'œuvre, un disque incontournable !!

 

Ensuite vint "Closer", leur second et hélas dernier album studio. 

 

L'avenir s'annonçait pourtant radieux pour Joy, la gloire s’apprêtait à sonner à leur porte. Mais, un jour apparemment ordinaire du mois de mai, à quelques heures du départ de leur première tournée américaine, Ian Curtis (âme damné du groupe) à préféré s'en aller tutoyer les anges. Leur destin n'allait alors tenir plus qu'à une corde.....de pendu. Et l'aventure s'est achevée ainsi......Mais le mythe, quand à lui, avec cette mort tragique et brutale, ne faisait que naître. La suite ???? Ça, c'est une autre histoire !!!  

 

* * * * * *  * * 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Cold Wave & Post Punk
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche