Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 17:18

Je sais, j'ai déjà souvent parlé de Neil Young sur ce blog, mais je ne peux m'empêcher de récidiver. Je vais même créer une rubrique spéciale Loner.

Voici donc ma sélection, forcément subjective et personnelle parmi sa magistrale discographie, de mes albums préférés  de ce chamane du folk rock.

 

Album200150_2
"EVERYBODY KNOWS THIS IS NOWHERE" (1969) : Second opus solo fondateur du son Neil Young & The Crazy Horse : brut et épuré, mélodies superbes, savant mélange de folk, de country et de rock teinté de blues. Sur ce disque se trouvent les classiques "Cinnamon girl" qui ouvre l'album, "Down by the river" et "Cowgirl in the sand", deux titres de blues-rock lyriques et épiques de plus de neuf minutes !

 

 

 

 

Harvest

"HARVEST" (1972) : Enorme succès devenue culte aujourd'hui, cet album est un sommet de folk et de country-rock aux arrangements magnifiés par un orchestre symphonique. Un chef d'oeuvre bucolique, rural et emplie de liberté !

 

 

 

 

 

 

 

Album200151

"ON THE BEACH" (1974) : Neil convoque la fée électricité. Blues épileptique, guitares slides, atmosphère glauque et dépressive, finit la période post-hippies de "Harvest" et son folk-country pour un retour à la dure réalité ! Longtemps le Graal tant recherché des collectionneurs de vinyls, "On the beach" a enfin été réédité en C.D en 2003.

 

 

 

 

 

Album2001586

"ZUMA" (1975) : Peut-être sa pochette la plus moche, mais pour moi, son meilleur disque ! Le guitariste Danny Whitten, mort par overdose, est remplacé par Frank Sampedro au sein du Crazy Horse. Album de l'apaisement et de la sérénité. Exit la période dépressive post-"Harvest" ! Sommet de cette oeuvre, l'incontournable "Cortez the killer".

 

 

 

 

 

Tonightsthenight

"TONIGHT'S THE NIGHT" (1975) : Neil est au plus mal après les décès de deux de ses proches, Danny Whitten et le roadie Bruce Berry. Sous l'emprise de l'alcool et des drogues, il plonge dans les méandres de son âme torturée pour créer ce disque noire, sombre et dépressif, sorte de grand exorcisme quasi chamanique. Un chef d'oeuvre à la beauté malade !

 

 

 

 

 

Arcweld Neilyoungthecrazyhorse_arc  

 

 

 

 

 

 

 

 

"ARC-WELD" (1991) : En pleine période grunge, shoegaze et noisy, album live enregistré lors d'une tournée d'anthologie, dont Sonic Youth assurait les premières parties. Résultat : 

§ "WELD", double C.D remplis de tubes joués a 100 à l'heure comme "Crime in the city" ou "Cinnamon girl", d'interprétations épiques de titres comme "Cortez the killer" ou l'indépassable "Like a Hurricane".

§ "ARC", disque composé d'une seule et longue plage de plus de trente minutes, dérives bruitiste faite de digressions sonores, de guitares noise, de drones, préfigurant ainsi la B.O de "Dead man" ! Nirvana, Radiohead, My Bloody Valentine, Sonic Youth, Pixies, Slowdive, Ride & pas mal de groupes shoegaze et/ou "bruitiste" ont pris des notes..........Sa descendance semble infinie !

 

 

Mirrorball

"MIRROR BALL" (1995) : Sans ses fidèles Crazy Horse mais accompagné du groupe grunge Pearl Jam (non crédité pour d'obscures raisons commerciales), le Loner signe-là un disque électrique, rock'n'roll et prouve qu'à cinquante ans, il n'a rien perdu de sa fouge légendaire.




                   

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche