Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 23:44

Tvontheradio_dear_science_"Dear Science" de TV On The Radio (2008) 4AD


 

Un rythme de batterie martial, entêtant, sorte de break beat sauvage. Puis un son, un bourdonnement persistant et constant, un drone ! Arrive un choeur, puis une voix chantant dans un murmure ! Ainsi débute "Halfway Home", le premier titre du dernier opus de TV On The Radio.

 

 

 

Petit rappel : en 2004, sortie de nulle part, arrive ce disque inclassable, "Desperate Youth, Thirsty babes". Et, malgré quelques défauts et approximations, le groupe impose un son, leur son. Puis en 2005, son successeur "Return to cookie mountain", provoque un véritable cataclysme dont l'onde de choc résonne encore. Le monde de "l'indies rock" devra désormais compter sur eux.
2008, ces renégats publient "Dear Science
", leurs troisième attaques sonique. Toujours autant inclassable leur musique. Free-pop ? Electro-funk ? Dance-noise expérimentale ? Un peu de tout cela et même beaucoup plus. Mais sans s'être assagit, leur musique est peut-être plus accessible, plus dansante, plus "pop".
Bashung, sur "L'Imprudence", disait "un dimanche à Tchernobyl". Eux répondent : dansons un dimanche à Tchernobyl ! Car, sur certains titres ("Crying", "Dancing Chose", "Golden Age", "Red Dress"), ils composent la bande son d'une rave after apocalypse, construisant ainsi une boite de nuit sur les décombres de la catastrophe, au milieu du champ de ruines !
Mais, à force de danser comme des fous, la crampe survient ! Heureusement, on pourra se reposer et planer sur des morceaux plus calmes. "Stork & Owl" est une sorte de transe chamanique. "Family Tree" débute comme du Sigur Ros période "( )" avec ses nappes de claviers atmosphériques et ses cordes élégiaques. Avec "Love Dog", on croirait entendre un titre oublié de "Kid A" qu'ils auraient retrouvé et remixé.
Et on repart sur le dance floor avec "Shout On Me", tout en douceur au début pour se finir dans un pogo endiablé. Arrive "DLZ" et son rythme hip hop. Et l'on s'embrasse tous sur le final de lépique "Lover's Day" !


Verdict : plus pop, moins barré mais tout en étant aussi recherché, novateur et excellent. Ils volent toujours à très haute altitude, tutoyant les hautes sphères de la grâce et du génie! Un pur chef d'oeuvre, peut-être même meilleur que le précédent (vue son niveau d'excellence, c'était pas gagné d'avance) ! Décidément, on n'est pas prêt d'arrêter de regarder la TV à la radio !!!!!!!!!!

Ma Note : * * * * * *   * 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Shoegaze - Post Rock
commenter cet article

commentaires

jmmelo 21/11/2008 15:48

Je passe sur ton blog via celui de Fred Peeters.
J'ai récemment écrit un bafouille sur TVOTR, assez proche de la tienne finalement!
En tout cas joli travail, choix pointus et éclectiques, dans le sens de ce qu'on essaye de faire avec notre Gestion Optimiste du Désordre (god...)

http://godbeit.blogspot.com/

bonne continuation!

CroCnique 20/10/2008 12:48

Pour ma part j'ai franchement du mal avec ce disque ce qui n'empêche pas que tu viennes jeter un oeil ici :
http://crocnique.blogspot.com/

Alex 20/10/2008 10:12

Ayé, j'ai enfin le disque. Je vais pouvoir juger sur pièce et voir si je suis d'accord avec toi :))

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche