Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 17:41

dionysoslamecaniqueducoeur.jpg
"
La mécanique du coeur" de Dionysos (2007)


Comment parler d'un tel disque ? Un disque si original et habité qu'on a du mal à s'en remettre ! Un disque qu'on ne pénètre pleinement qu'après plusieurs écoutes tellement l'univers qu'il renferme est énorme, novateur et créatif ! Un album concept plus exactement. Je sais, le mot peut faire peur car les réussite en ce domaine ne sont pas légion et que Gainsbourg a placé la barre si haut avec "L'histoire de Mélody Nelson" et "L'homme à la tête de chou". Mais toutes craintes disparaissent à la vue du niveau d'excellence que Dionysos atteint là !

Alors, après ces quelques précisions, entrons dans le vif du sujet. Concept album je disais car il est adapté du roman éponyme du chanteur, alias Matthias Malzieu.

 

L'histoire : Edimbourg, 1874 ! Jack, le héros, naît le jour le plus froid du monde et son coeur en reste gelé. Madeleine, sage-femme dite folle, le sauve en remplaçant ledit coeur par une horloge. Jack ainsi vivra mais à condition de ne pas toucher ses aiguilles, maîtriser sa colère et surtout ne jamais, ô grand jamais tomber amoureux ! Mais il succombe aux charmes d'une p'tite chanteuse des rues, Miss Acacia. L'ayant perdu, il se lance dans une folle aventure dont l'issue de cette quête amoureuse ne pourra qu'être fatale !


Ainsi, album concept oblige, chaque titre illustre merveilleusement une partie de l'histoire. Oscillant entre conte gothique et fable onirique, peuplé de personnages loufoques, déjantés et haut en couleurs, ce disque est une véritable réussite. Pour incarner ces différents personnages, Dionysos a fait appel à un casting quatre étoiles. Emily Loiseau (Madeleine, l'étrange sage-femme), Arthur H (Le clodo alcoolique ex policier), Olivia Ruiz (Miss Acacia), l'actrice Rossy De Palma (Luna, la prostituée malicieuse), le slammeur Grand Corps Malade (Joe, l'amoureux jaloux de Miss Acacia), l'acteur Jean Rochefort (Georgues Méliès le prestidigateur), Alain Bashung (Jack l'évrentreur) et le footballeur Eric Cantona (Giants Jack, le narrateur devenu grand) !


Tous ces noms prestigieux et insolites servent magnifiquement leurs personnages et apportent avec eux leurs influences musicales et cinématographiques. Références musicales justement ! "La mécanique du coeur" est un véritable multing pot musicale où rock nerveux, hip-hop, chanson guinguette, vieux blues et accents morriconiens partouzent en toute liberté et cohérence ! Beaucoup de rythmiques sont façonnées à partir de sons d'horloges, métaphore parfaite du nouveau coeur de Jack. On retrouve, comme sur le précédent "Monsters in love" pléthore d'instruments. Aux habituelles guitares, basses, batteries rock se sont adjoint le ukulélé, le glockenspiel, le mellotron, les scratches et progammations électros. Mais aussi les magnifiquent arrangements de cuivres et de cordes signés Olivier Daviaud. Ils finalisent en beauté le coté bande original du film imaginaire que Matthias rêve de tourner un jour.

Coté cinématographe justement, à l'écoute de ce disque hors norme, on pense à la poésie gothique de Burton et du "Freaks" de Todd Browning, à l'étrangeté et à la perversion du réel de Lynch, aux Farrely pour les personnages et à Jarmusch auquel Matthias a consacré son mémoire de fin d'étude de cinéma.

Après Steve Albini ("Western sous la neige" 2002) et John Parish ("Monsters in love" 2005), c'est Dionysos lui-même qui a produit ce disque, aidé de l'indispensable Olivier Daviaud, que Matthias a rencontré pendant l'enregistrement de "La femme chocolat" d'Olivia Ruiz !

Pour la troisième fois, le visuel est signé par leur pote, le dessinateur B.D Joann Sfar (le chat du rabbin, Petit et Grand vampire, etc..). Les deux univers fusionnent parfaitement tant ils partagent la même esthétique baroque, gothique et loufoque.

 

Offert à noël, ce disque tourne en boucle sur ma platine. Et à chaque écoute, j'en découvre la poésie, la beauté et en perce un peu plus le mystère ! Ne serait-ce pas cela, un CHEF-D'OEUVRE ? J'en ai bien l'impression !! 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans chanson-rock français
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche