Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 19:06

Incunfront 411md2f09hl_sl500_aa240_ 41zjayj8akl_sl500_aa240_









 

 

  Que vais-je vous narrer aujourd'hui, amis lecteurs fidèles de ce modeste blog ? Ma vision d'un groupe d'électronica, dont la musique me fascine autant qu'elle m'est difficile d'accès et m'intrigue. C'est celle du duo Autechre.

Mais Autechre, what this ? Ce sont deux artistes, Rob Brown et Sean Booth, originaire de Shieffield en Angleterre. Ou plutôt deux savants fous qui s'adonnent à la musique comme des chercheurs à la science. Une science sonore, sorte de physique sonique.
Le duo est né à la fin des années quatre-vingt. Après diverses mixtapes pirates et des premières créations à l'aide de vieilles boîtes à rythmes pourries, d'instruments électroniques rudimentaires au son lo-fi, il signe chez Warp qui publie leur premier album "
Incunabula". Et c'est le début d'une longue collaboration entre eux, Autechre étant à ce jour toujours sur ce label devenu mythique. Ce disque autiste pose les bases du son Autechre. C'est un savant mélange de beats complexes, de couches sonores superposées les unes aux autres et de mélodies mélancoliques et recherchées. Suivent ensuite "Amber" en 1994, "Tri Repetae" en 1995 et "Chiastic Slide" en 1997, des disques de plus en plus complexes, à la réputation hermétique, poussant plus en avant leurs expérimentations vers des sons industriels. Mais leur réputation grandit dans le cercle des initiés électro, devenant même un groupe culte. En 1998, il sorte "LP 5", disque synthétisant leurs recherches passées. Dans les années deux mille, ils seront aussi prolifiques car sortiront quatre albums : "Confield" (01), "Draft 7.30" (03), "Untilted" (05) et "Quaristice" en 2008, le tout petit dernier.
L'écoute d'Autechre est toujours une expérience, un voyage sonore aux confins d'un monde mystérieux, organique et envoûtant.

Mais comment ne pas être fasciné par ces symphonies électroniques, ces morceaux à l'architecture complexe, novatrice et futuriste ? Bien des groupes auront été marqués par eux. Comme le confessait d'ailleurs Thom Yorke, Radiohead n'aurait peut-être jamais sortie "Kid A" sans Autechre. Et encore moins de "The Eraser", son album solo.

Bien sûr, on ne les écoute pas comme on écoute un simple groupe pop. Il faut être entièrement disponible afin d'apprécier au mieux ce magma sonique mais mélodique ! Mais si on s'en donne la peine, on ouvre alors notre esprit à de nouvelles perceptions, de nouveaux univers !  Et le jeu en vaut la chandelle, comme dit l'expression ! 

 

 

                       

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Electro-Dub-Hip Hop
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche