Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 21:07

Nocountryfortheoldman Soyons honnête, à quand remonte le dernier grand film des Coen brothers ? "The barber" ? "O Brother" ? Ou carrément "The big Lebowski" ? Car après plusieurs livraisons moins convaincantes, j'avais commencé à légèrement douter des frangins. Pas que leur came soit devenue indigeste, non. Mais force est de reconnaître que leur petit univers tournait au ralenti, commençait à vraiment s'essoufler et devenir même trop conventionnel ! Et là, coup de théâtre, on déguste avec un réel plaisir leur dernier festin. Ouf, il était temps ! Serait-ce leur grand retour ? J'en ai bien l'impression !

 

 

Scène de massacre dans le désert texan, deal de dope qui à tourné au massacre. Réglement de compte à OK Corral ! Un paumé du coin, en pleine partie de chasse solitaire, découvre au milieu du carnage une valise pleine de fric et s'en empare. Et, telle une antique tragédie grecque, il amorce une morbide et funeste mécanique dont l'issue ne peut qu'être fatale.

 

C'est sur cette trame assez classique que débutent les hostilités. Dès l'intro, on comprend vite que l'on va assister à du très grand cinéma. Et 2h00 plus tard, le verdict sera sans appel. Il faut voir comment les Coen se réapproprient ces grands espaces, comment leur caméra les filme comme un territoire vierge de tout passif. Grâce à une mise en scène fluide, élégante et extrêmement précise, ils revisitent, à leur façon, le film noir, le western et le road movie. Rien que ça !

Adapté d'un livre de Cormac Mac Carthy, le scénario est un véritable bijou d'efficacité. Il nous entraîne sans répit dans une folle course poursuite, de motel en motel jusqu'à la frontière mexicaine, par delà le bien et le mal.

Le mal justement ! Il s'incarne sous les traits d'un tueur psychopathe quasi mythique, à la coupe playmobile invraisemblable. C'est le génial Javier Bardem, nouveau venu dans l'univers Coennien. Le reste du casting est tout aussi excellent. Tommy lee Jones excellent en shérif désabusé, Josh Brolin le héros malgré lui. Même les petits rôles sont parfaits. Comme dans leurs meilleurs crûs, les fréros distillent par petites touches subtiles leur humour si personnel et unique. C'est une sorte de mélange détonnant de grotesque, d'absurde, de dialogues ciselés et de situations décalées. C'est la Coen touch !

Et ainsi se déroule le film, alternant comique et tragique (et cela parfois dans une même scène), contemplation et action, extrême violence et réflexion quasi philosophique. Un pur délice !!!

Alors, marre des films américains moralisateurs et sans trouvailles, courrez au cinéma le plus proche et aller voir "No country for the old men" !!!                                        

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Cinéma-DVD
commenter cet article

commentaires

Ari 11/02/2008 10:12

Effectivement, ça a l'air d'être intéressant... Le seul soucis, c'est que j'ai tellement bouffé de films de guerre que j'en suis écoeuré, dommage...

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche