Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 00:37


Sly and the Family Stone "There's a riot goin' on" (1971)

 

Mercredi 5 novembre 2008. Le monde apprend la nouvelle. Barack Obama sera le quarante-quatrième président des Etats-Unis d'Amérique.
Un formidable vent d'espoir, parti il y a plus d'un an, souffle sur le nouveau monde. Et cela après deux mandats d'une gouvernance républicaine dirigé par G.W.Bush, peut-être le pire président que ce peuple ait eu ! "Change we need" chantaientt en choeur les militants démocrates. Le changement tant annoncé aura certainement lieu. L'évolution sociale (santé, éducation, économique, etc..) et démocratique sera, je l'espère, au rendez-vous. D'autant que le symbole d'un homme noir de peau, siègeant dans le bureau ovale, est très fort et beau. Mais attention à la gueule de bois des lendemains de cuite !
Tout au long de cette campagne, ce qui m'a frappé, c'est ce besoin quasi mystique qu'ont les hommes de se créer des idoles. B. Obama fut très vite adulé tel une rock star ! Fascination, adoration, demesure des masses. De tout temps, l'Amérique a eu son lot d'icônes : Abraham lincoln, Martin Luther King, Malcolm X, J.F. Kennedy, etc. Triste fin pour la plupart.
Comme en France avec l'élection de N. Sarkozy, beaucoup de personne attendent des miracles, sacralisent trop rapidement leur nouveau héros et les voient comme des sauveurs. Victoire écrasante, sondages très hauts, côte de popularité éclatante. Rendez-vous dans un ou deux ans quand le soufflé sera retombé. Car tel Icare, à voler trop près du soleil, on risque de se brûler. N'est-ce pas Mr Sarkozy ! Besoin de sauveur ? Et oui, il faut bien alimenter la machine à rêve américaine, ce long récit héroïque de l'histoire de cette nation, commencé par "les pères fondateurs". Je pense à G.W.Griffith et à la force du cinéma, "naissance d'une nation". L'Amérique doit faire rêver, et pas qu'elle-même. Le reste du monde aussi. Fantasme malade quasi mort-né. "Born in a U.S.A" chantait Springsteen. Ce 5 novembre 2008 entrera sûrement dans l'Histoire. Pour le meilleur comme pour le pire.

 

"America, America" s'écriait, baisant le sol, le héros du film de Elia Kazan. Encore une histoire de héros !!                                  

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche