Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 20:33

coeurs.jpg

"Coeurs" - Alain Resnais (2006)

"....Et tombe la neige impassible"

 

Certains films vous bouleversent, vous touchent au plus profond de votre être. Leurs visions deviennent alors une véritable expérience émotionnelle, sorte de plongée vertigineuse au coeur de votre âme. Ils laisseront des traces, comme les pas dans la neige ! Mais celles-ci seront beaucoup plus profondes. "Coeurs" est de ceux-là !

Paris, c'est l'hiver et il neige ! Sept personnages à la dérive, en quête d'espoir et d'amour vont se croiser, se rapprocher, se désunir au gré d'un scénario superbement construit. Il est, comme "Smoking-No smoking", signé Alan Ayckbourn. Et ainsi va l'histoire dans ce magnifique chassé-croisé amoureux et affectif !

 

Ce qui frappe d'entrée, c'est la neige, omniprésente. Elle tombe inlassablement pendant tout le film, aussi bien dehors qu'entre chaque scène, sorte de trait d'union systématique entre celle-ci, remplaçant le traditionel fondu enchaîné. Mais ce n'est pas seulement qu'un effet stylistique. Véritable métaphore visuelle, elle symbolise la non-communication entre les personnages, leur abscence d'amour, leur incapacité à se comprendre et à s'aimer, leur solitude affective. Leurs relations sont comme gelées !

Et cette neige n'a rien de joyeux ! Elle rappelle ces plans mystérieux et répétitifs de "L'amour à mort" qu'il a tourné en 1984. La mort rode dans "Coeurs", du corps (le vieux père) comme de l'âme ! Le morbide, la mort ! Thématique que Resnais a déjà mainte fois abordé dans ces précédents films ("L'amour à mort", "Hiroshima mon amour", etc...). Mais cette fois, c'est peut-être la sienne aussi qu'il sent doucement venir, à quatre-vingt quatre ans ! Et cela rend le film encore plus touchant.

Malgré la relative gravitée du propos, "Coeurs" joue sans arrêt avec le ton, passant du rire au larmes, de la comédie au drame avec une facilitée déconcertante, s'autorisant même l'absurde ! En plus de son habituelle bande d'acteurs : Lambert Wilson, Pierre Arditi, Sabine Azéma, André Dussolier et Claude Rich (ou plutôt sa voix), de nouvelles recrues (Isabelle Carré et Laura Morante) sont apparue dans l'univers de Resnais. Et ils sont tous excellents !

 

Alors, à quatre-vingt quatre ans, Alain Resnais prouve qu'il est plus créatif que jamais ! En un mot, sublime.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Cinéma-DVD
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche