Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 16:23

Blue-Far--2011-.JPG

« Blue Far » de Kira Perov Autoproduction (2011)

 

Avant de connaître sa musique, c’était son pseudo qui m’était familier, via ses commentaires sur de nombreux blogs. Joseph Ghosn en a aussi parlé, lui commandant un album inédit pour son blog, trouvable nulle part ailleurs. Pour le télécharger, suivre ce link. Et le résultat, le voici : « Blue Far », premier « vrai » album auto-produit de Kira Perov. Intrigué, j’ai téléchargé ce disque que j’ai écouté attentivement. Mais peut-on encore parler de disque quand il n’existe pas physiquement ??? Bref, la séduction fut immédiate.

« Blue Far », c’est : 

_ Sept somptueux morceaux ou sept plages sonores à la douceur élégiaque.

_ Une musique atmosphérique et mélancolique naviguant dans des eaux contrastées, entre ambiant hypnotique, électronica bourdonnante, Techno contemplative, Pop avant-gardiste, Krautrock, Drone, dérives noisy, influence de musique ethnique et orientale.

_ Une alliance subtile et réussie entre les sonorités, les ambiances, les rythmiques ainsi que les mélodies.

Les rythmes alternent entre : absence, break-beat épars, cadences tribales et fragments de beats métronomiques telle une pulsation primale (rythme cardiaque) !

Les sons, extrêmement fouillés et recherchés, sont empilés progressivement, couche après couche, pour créer des ambiances planantes et méditatives. Mais ces atmosphères contemplatives à l’apparence tranquille peuvent être traversées de fulgurances noisy où les sons deviennent saturés. Alors, en pleine dérive bruitiste, sa musique résonne en un silence assourdissant.

Kira Perov construit sa musique passionnément, travaillant sa matière sonore artisanalement, tel un poète du bruit musical.

 

Malgré que ce soit un « premier » album, on sent qu’il possède déjà un univers bien à lui, extrêmement fouillé, référencé, nourri et balisé. Mais sa musique dégage aussi un fort pouvoir onirique, comme si son univers, pourtant très personnel, était stimulateur d’imaginaire. Au lieu d’enfermer l’auditeur, elle lui laisserait la porte grande ouverte avec quand même en fond un décor très précis.

Perso, j’ai laissé facilement vagabonder le mien, créant ainsi mes petites histoires sur chacun des différents morceaux. Sur « Cameo » par exemple, j’imagine sa mélodie pop répétitive (quelques accords de guitare) provenir d’un manège endiablé de chevaux de bois qui tournerait sans cesse au son de cet air entêtant et infini. Une mécanique cassée, usée et rouillée mais qui fonctionnerait encore, forcément bancale…..Et ainsi de suite pour chaque titre, modifiant un peu ou carrément mes historiettes à chacune des écoutes. 

 

Cette œuvre, j’aime m’y plonger souvent le soir, au casque dans mon lit, compagne de mes nuits. Depuis sa découverte, elle m’accompagne en me prenant la main lors de mes voyages oniriques et dans mes divagations mentales nocturnes.

Pour toutes ces raisons, et tant d’autres beautés que je n’ai su exprimer, il faut que vous téléchargiez (si ce n’est déjà fait) « Blue Far » de Kira Perov. Et c’est tellement excitant de suivre les premiers pas discographiques (je dis bien discographique) d’un artiste, surtout quand il est si prometteur. L’avenir de la « French Touch indie », notre créateur d’Ambient drone psychédélique à la Not Not Fun français ! 

 

Et si par le plus grand des hasards, un responsable d’un label lis ce modeste papier, alors écoutez « Blue Far » encore plus attentivement. Kira Perov mérite largement d’être signé pour pouvoir créer un prochain album dont la production serait à la hauteur de ses compositions. A bon entendeur salut !!!!

 

 

Et autre titre, hors de l'album "Blue Far", le chamanique "Time Now" (dark psychédélisme, rythme métronomique Krautrock, mélodie et vagues sonores envoutantes, répétitivité hypnotique) 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PeuXeu 03/12/2011 02:16


Ces quelques lignes expriment une telle sincérité (si rare dans une chronique de nos jours…) qu'elles donnent irrésistiblement envie d'écouter Kira Perov ! Et merci pour ce blog défricheur qui,
inlassablement, permet de découvrir d'excellents artistes !


PeuXeu 

Francky 01 03/12/2011 20:16



Salut PeuXeu (délire ton pseudo) et merci des compliments.


La sincérité : C'est une valeur essentielle à mes yeux, indispensable à toute personne qui tente d'écrire (écrivain, journaliste ou "bafouilleur sur blog" comme moi). Je dirais
même indispensable à TOUS créateur, quelque soit le médium utilisé !!! Et c'est, hélas, une valeur très galvaudé de nos jours, devenue ringarde même. Dommage ! En tout cas, je suis heureux quand
tu me dis que la sincérité se ressent dans mon (ou mes) écrit(s).  


Je ne peux que t'encourager d'écouter Kira Perov.......


A + amigos lecteur.



Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche