Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 22:20

F.Peeters&PierreOscarLévy-2010-ChâteauDeSable

"Château de sable" Frederik Peeters & Pierre Oscar Lévy (Éditions Atrabile) 2010 

 

Depuis le temps que j’en parle sur ce blog avec mes différents posts publiés ( Entretien vidéo passionant des 2 créateurs de la B.D "Château de sable" , "Château de sable" F.Peeters, essais de couv'.... , Le nouveau Frederik Peeters, le 30 septembre prochain ), voici enfin ma critique de cette bande dessinée !!!

 

 

A peine un an après le sublime « Pachyderme » (n°1 de mon top B.D 2009), Frederik Peeters revient avec une œuvre métaphysique, une réflexion poétique et mystérieuse en noir et blanc sur le temps qui passe.

 

Une plage d’apparence idyllique dans un lieu et un temps indéfini. Une douzaine d’individus s’y retrouvent coincés, obligés de cohabiter tant bien que mal, et commence alors pour eux une série d’événements des plus étranges.

 

Cette histoire est un « huit-clos » à ciel ouvert répondant aux codes des trois temps de la tragédie grecque : unité de lieu, de temps (enfin presque car c’est un peu plus complexe que cela) et d’action. Peeters et son scénariste Pierre Oscar Lévy (un cinéaste venant du documentaire) revisitent à leur manière la célèbre pièce de théâtre « Huit-clos » de Jean-Paul Sartre. Un des personnages y disait cette phrase devenue célèbre : « L’enfer, c’est les autres ». Avec cette histoire, Peeters et Lévy en proposent une relecture plus altruiste mais sans jamais édulcolorer les relations entre les personnages. 

 

Qu’est-ce qui se passe quand soudain le réel se détraque, qu’un grain de sable vient perturber le cours de la vie ? Et quand des individus se retrouvent coincés ensemble et confrontés à une série d’événements plus étranges les uns que les autres, comment réagissent-ils ?

C’est à cela que tente de répondre Pierre Oscar Lévy avec son scénario machiavélique somptueusement mis en image par le petit génie Suisse Frederik Peeters. Mystère, énigme métaphysique, manipulation, jeux de fausses pistes sont autant d’ingrédients alimentant ce récit remplis de rebondissements scénaristiques fantastiques. Mais je ne peux pas trop parler de l’histoire car ça gâcherait la surprise et le plaisir de lecture.

 

Son dessin en noir et blanc au trait magnifique plonge le lecteur dans les abysses de cette histoire rappelant les grands films d’anticipation des années 70’s. Une absence de couleur qui sert encore mieux le propos et qui est remplacée par un profond travail sur les ombres, les hachures, etc…

 

Comme vous l’aurez compris, avec mes différents posts publiés cet automne, sa place de n°1 dans mon top BD 2010 perso et cette critique, j’ai adoré « Château de sable » et vous conseille vivement sa lecture.

Et pour ceux qui ne connaîtraient pas encore le travail de Frederik Peeters, courrez à la librairie la plus proche afin de plonger dans son univers. Vous ne le regretterez pas !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

La bUze 18/01/2011 20:31



c'est plus aléatoire avec moi : Les pilules bleues excellentissime et le cycle Lupus moyen... çà fait 1/2 donc Chateau de sable devrait être tout bon ;)



La bUze 17/01/2011 23:16



pas accroché par Pachyderme, celui-ci me tente bcp plus !



Francky 01 18/01/2011 00:16



Hello la buze et content de te retrouver ici.


Bien que j'avais adoré "Pachyderme", je dois reconnaitre que celui-ci est encore mieux, plus sombre, inquiétant et d'une absolue maitrise formelle et narrative. Il faut
reconnaitre que de livre en livre, Frederik Peeters devient un auteur incontournable !


Et le choix du noir & blanc est parfait pour cette histoire. UN CHEF D'OEUVRE !!!!



Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche