Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 18:41

TheXX-2012-Coexist

"Coexist" de The xx (Young Turk) 2012

 

Débarqué de nulle part sans prévenir, un groupe allait illuminer d’une obscure clarté tout 2009. Avec un nom de groupe et d’album éponyme aux initiales cryptiques, The xx a rayonné sur la production musicale de l’année, finissant celle-ci en trustant les plus hautes marches de nombreux tops albums dont la première de mon Best of musique 2009  et ainsi marquer profondément les esprits.

2009, un grand groupe était né...…..sous x !!!

 

« L’évolution dans la continuité » 

Pour « Coexist », qui marque leur retour, ont-ils radicalement changé ou au contraire, poursuivis dans la voie qu’ils avaient créée ?? Et bien, on peut dire qu’ils ont opté pour la seconde option mais sans aucun radotage pompeux. « L’évolution dans la continuité », telle pourrait être la devise de The xx pour ce second disque.


Mêmes éléments mais travaillés différemment.

Dans « Coexist », on retrouve les composantes essentielles qui avaient fait leur succès : spleen baudelairien, minimalisme musical et esthétique, morceaux aux fondations rachitiques, juste des bribes de rythmes et de mélodies. Mais tout cela ne veut nullement dire que le disque est une redite du premier, un « XX » bis. Ils ont plutôt poursuivi la construction de cet univers si singulier, édifice dont ils avaient posé les fondations avec le premier album. Tel un écrivain et son roman, « Coexist » serait comme un nouveau chapitre ajouté à leur œuvre.


Une production chiadée et au service des morceaux.

La production est sûrement ce qui est le plus remarquable dans « Coexist ». Raffinée, sensuelle et extrêmement travaillée, elle amplifie la qualité de chaque morceau. Jamais si bien servie que par soi-même, c’est Jamie XX en personne (troisième membre du groupe) qui l’a signé. A la manière de Nigel Goldrich avec Radiohead, elle est utilisée comme un instrument à part entière, embellissant l’ensemble mais toujours de manière intelligente et jamais superficielle. Elle donne du relief et habille chaque chanson d’un voile énigmatique.


Deux voix de toute beauté.

Les voix, l’une masculine (Olivier Smith, basse) et l’autre féminine (Madley Croft, guitare), sont d’une douceur mélancolique. Un chant éthéré, murmuré, presque susurré de peur de réveiller les fantômes et autres âmes errantes divagant au sein de leur univers. Dans la forme, les textes oscillent entre autobiographie et fiction, envie de parler de soi et désir de raconter des histoires. Des récits de vies, d’existences fragiles et d’amours passionnés ou contrariés….Des histoires d’amours surtout, thème intemporel et universel, écrites avec toujours beaucoup de poésie et baignées dans les eaux troubles de l’onirisme.

 

Les membres de The xx ne sont-ils pas les jeunes gens modernes de notre époque ??? Des néoromantiques du XXI ème siècle ?? En tout cas, ça en a tout l'air. Mais une chose est sur : avec ou sans X, ils ont la classe, The xx !!!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Cold Wave & Post Punk
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche