Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 22:19

1.2-2StillCorners-2011-CreaturesOfAnHour

« Creatures Of An Hour » de Still Corners (Sub Pop) 2011

 

Parmi mes découvertes de l’année écoulée, Still Corners en est une des plus extrêmement marquantes et hypnotiques. « Creatures Of An Hour », leur second album, est une élégie méditative, une ode musicale resplendissante et évanescente.

 

Still Corners est maintenant un duo depuis que Greg Hughes, multi-instrumentiste et compositeur de génie, a trouvé en Tessa Murray sa voix, celle secrètement fantasmée qu’il recherchait, une voix féminine idéale pour magnifier ses compositions musicales.

Les dix chansons de ce disque court (32 min) possèdent toutes une immense dimension poétique. Elles enveloppent l’auditeur dans un voile soyeux et nébuleux. Une brume sonore de dream pop céleste, d’indie rock éthéré et de slowpop psychédélique. Sorte de comptines rêvées pour adultes, elles rayonnent dans ce brouillard ouaté où tous les sons se noient et se mélangent. Mais dans ces compositions émerge un élément de toute beauté. C’est le chant envoûtant de Tessa Murray convoquant à notre mémoire la regrettée Trish Keenan (Broadcost), souvenir encore douloureux pour beaucoup d’un deuil ayant laissé des traces. Mais rien de morbide dans l’attrait et l’amour porté à Still Corners.

« Creatures Of An Hour », c’est le croisement virtuose entre la dream pop de Broadcast et Mazzy Star, les volutes baroques des Cocteau Twins, l’ambiant shoegaze de Slowdive et la kraut-pop de Stereolab version slow !!

Les guitares, entre délicats arpèges et accords subtils, s’entrelacent dans les sonorités nébuleuses de claviers électriques et d’orgues aux solos quasiment messianiques, soutenus par une batterie downtempo et une basse aux sons sourds, étouffés et chaleureux. Et, diamant sur cette sublime parure, le chant éthéré de Tessa Murray apporte la touche finale à ce spleen qui deviendrait presque une mélancolie joyeuse.  

On voyage dans l’univers de « Creatures Of An Hour » entre rêve et réalité, un présent qui se dérobe et un passé fantasmé, le réel devenant alors irréel. C’est un album nocturne parfait ou plutôt une oeuvre entre jour et nuit, ces instants où tout se confond, état hypnagogique ou nuit sans sommeil.

 

Sortie sur le mythique label Sub Pop, on imagine aisément ce disque signé chez 4AD ou Sarah Records, tant il n’aurait pas dénoté sur leur catalogue. Still Corners est donc le camarade de classe "rock" des Fleet Foxes et leur folk lunaire.

 

Avec ces deux recrues, Sub Pop a trouvé les véhicules soniques parfaits pour embarquer les auditeurs dans des épopées cosmiques and……Flying To The Moon !!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Shoegaze - Post Rock
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche