Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 00:08

Hototogisu-2004--FloatingJapaneseOof-GardensOfThe21stCentu.jpeg

 

« Floating Japanese Oof! Gardens Of The 21st Century » de Hototogisu [De Stjil / réédition CD Important Records] (2004)

 

« Hototogisu », en japonais, est un oiseau, une espèce de coucou dont le chant serait annonciateur des beaux jours, de l’été. C'est aussi le nom très poétique de ce groupe, à l’image de sa somptueuse pochette et de son livret, véritable objet de fascination. 

Je me suis récemment plongé au cœur de cette œuvre magistrale, fleuve, d’une immensité inouïe. Immensité autant par sa durée (plus de 2 h 20), son ambition que par sa beauté. Elle est le fruit du travail obstiné de Hototogisu qui n’est pas un groupe japonais comme son nom pourrait le laisser penser, mais un duo américain alias Matthew Bower et Marcia Bassett de Skullflower.

Publiée en 2004 en triple vinyle, elle a été rééditée en 2010 sous la forme d’un double C.D gargantuesque.

 

Comment décrire la musique si mystérieuse et inclassable émanant de « Floating Japanese Oof! Gardens Of The 21st Century » ?????? 

Elle oscille entre rock expérimental, dérives noisy, abstractions électroniques, collages sonores mais aussi extrêmes recherches mélodiques. Car au delà de son aspect premier « Post-noise/Drone », cette œuvre est remplie de douces mélodies qui l’a rendent ainsi plus touchante et accessible, malgré la très longue durée des morceaux (entre 9 min et 21 min). 

Une musique flottante et volatile, en lévitation permanente, semblant même insensible aux lois universelles de la gravité terrestre. Pauvre Newton ! Une véritable odyssée noisy cosmique !!

Ce « flottement » sonique est constitué de onze pièces ou plutôt onze songes musicaux à la poésie répétitive et bruitiste. On y entend pêle-mêle : des clochettes, des sifflets, des rythmes de percussions, de subtils arpèges de guitares, des feedback et des stridences, des violons, des claviers, de l’harmonium, du mélodica, des voix et des chœurs épars, divers bruits, etc…..Et des drones aussi…..Ça bourdonne même pas mal !

Une œuvre étrange mais fascinante où il m’est difficile de définir quels instruments joue quoi et quand, d’où émanent les sons, de dire ce qui est improvisée ou pas. 

 

Ce disque est une ode élégiaque au « bruit musical », sorte d’Ambiant noise mélodique et mélancolique. C’est le genre d’œuvre que l’on traverse comme dans un rêve éveillé ou dans un état de semi conscience, un état….. hypnagogique ?? Peut être !!

 

En tout cas, ce dont je suis sûr, c’est que l’écoute de ce disque est pour moi une véritable expérience : une traversée onirique à travers des jardins flottants japonais du XXIème siècle remplis de fleurs de sons et de bruits et d’arbres musicaux !!!

 

En extrait sonore, le titre n°1 

 

Les magnifiques aquarelles abstraites du livret

Hototogisu-2004- FloatingJapaneseOof!GardensOfThe-copie-1

Hototogisu-2004--FloatingJapaneseOof-GardensOfThe-copie-2.jpeg

Hototogisu-2004--FloatingJapaneseOof-GardensOfThe-copie-3.jpeg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche