Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 22:58

BaxterDury-2011-HappySoup.jpg

Happy Soup” – Baxter Dury (EMI) 2011

 note : * * * * * *  *

 

 Un album ultra jubilatoire et euphorisant, qui s’écoute et se réécoute tant le plaisir procuré est immense et reste intact à chaque fois. Un album……Happy !!!

 

 

Baxter Dury, le fils de (Ian Dury), est un artiste talentueux mais plutôt discret. Seulement 3 albums en une dizaine d’année de carrière, on peut se permettre de dire qu’il y a plus prolifique. Mais mieux vaut moins et meilleurs que plus et médiocre.

Deux précédentes productions qui, malgré leurs bons succès critiques, ne se vendirent que très peu. Conséquences direct : Il fut lâché par son label (Rough Trade) et a entamé une traversée du désert qui lui a été profitable. En effet, depuis son dernier « Floor Show » (2008), il s’est totalement réinventé. Et cette fois, aux vues de l’excellence et de la cohérence des titres, il a toutes les chances de toucher enfin un plus grand auditoire, voir le grand public.

 

10 titres pour seulement 35 min sans le moindre temps mort ou baisse de régime. Baxter Dury nous livre là un recueil de pop songs parfaites, un disque d’été idéal à l’énergie positive manifeste. Un album ultra efficace et jubilatoire, entre pop sur-vitaminée, rock indé dance-floor et ballades mélancoliques, opiacées et psychédéliques.

 

Instrumentation minimaliste pour efficacité maximale !!

La section rythmique tout d’abord : Une batterie à la frappe sèche, aux beats métronomiques et une basse puissante et groovy. Une basse qu’on jurerait par moment qu’elle sort de chez Joy Division ou Gang Of Four (très flagrant sur « Picnic On The Edge »).

Les mélodies : Somptueuses, accrocheuses, douces et acidulées, elles vous rentrent direct in the head pour ne plus en ressortir. Des nappes sonores très planantes, légères comme des bulles d’air, émanent de claviers vintages au son très chaleureux. Des guitares ligne claire sont jouées entre accords épileptiques et solos endiablés.

Sa voix : rauque avec un accent cockney, jongle entre talk over gainsbourien, spoken words ou vocalises pop. Les instruments tissent ainsi un cocon ouaté pour l’organe (vocale bien sur) de Baxter. Et il s’y love à merveille. Sa voix est épaulée par celle de Madelaine Hart et ses chœurs aériens et célestes.

Les paroles : Et pour ne rien gâcher, ajouter-y des textes poétiques et très ciselés. 

Un léger vent de psychédélisme souffle sur certains titres comme « Afternoon » ou « Happy Soup », qui ce dernier oscille entre Air, le « Sea Change » de Beck et Morriconne.

 

La production, comme pour « Floor Show » (2008), a été confié à Craig Silvey, ami et producteur/mixeur reconnu, ayant également travaillé avec Arcade Fire « The Suburbs », The Coral « The Invisible Invasion » et « Roots And Echos », Alister « Aucun Mal Ne Vous Sera Fait » et sur le mix du dernier Portishead « Third ». Sa production est un petit bijou d’harmonie, entre lo-fi et travail sonore plus léché. D’ailleurs, elle contribue beaucoup à l’extrême réussite de ce disque.

 

A l’image de son titre, cet album est un véritable baume de bonheur. Baxter Dury is back, au top et avec un disque pop parfait sous le bras, contenant au minimum deux tubes en puissances : « Isabel » et « Claire ». Avec de telles bombes groovy, difficile que les radios restent insensibles. Alors, préparez-vous à les entendre souvent.

 

Pour moi, « Happy Soup » est un sérieux prétendant pour le titre de l’album pop de l’année……Mais il a déjà obtenu celui de l’album le plus Happy !!!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 - dans indies rock & Pop
commenter cet article

commentaires

Blake 06/09/2011 00:28



C'est re-moi ! Rectification : bien que j'ai "couplé" le Chad Valley avec le Baxter Dury le "Coup de Coeur" auquel je faisais allusion, c'est l'artiste dont j'ai parlé ici chez moi


Son Lux et son "We Are Rising", vraiment superbe et à écouter sans modération ! 


Je pense que ça devrait te plaire :-)



Francky 01 06/09/2011 15:01



Hello. Ok, j'avais cru que l'artiste dont tu me parlais était Chad Valley. Je ne connais pas "We Are Rising" ni l'artiste Son Lux.
Mais je n'en ai lu que de bonnes critiques, + ton excellent et dythirambique billet qui me donne trop envie. 


Je pense égalemment que ça devrait me plaire aux vues des différentes écoutes. 


A + 



Blake 31/08/2011 14:46



À se demander, si en-dehors de la limite d'âge, ce ne serait pas le net qui ai hâté la disparition du programme... "Internet Killed The Radio Rock Star", c'est la vie... So long et merci pour
tout Bernard !



CroCnique 30/08/2011 00:45



"stop au 1/4 d'heure nostalgie et vive le future..." merci Francky ! Lenoir a laaaaargement fait son temps !



Blake 29/08/2011 22:21



Hello Francky, content de voir que tu as fondu devant ce disque de Baxter, un des plus sympas de l'été ma foi et analyse super-précise ! Je vais peut-être en parler même s'il y en a un que j'aime
encore bien plus, un coup de coeur en fait. Lequel ? À découvrir bientot ... si je m'y mets 


Sinon, as-tu appris la nouvelle ? Bernard Lenoir quitte France-Inter définitivement. Je ne sais pas si tu étais familier de l'émission mais c'est vraiment la fin d'une époque et ça fiche un p'tit
coup même si ces derniers temps c'était moins ça, c'est surtout grâce à lui que j'ai découvert tant de choses...


Nostalgie et sentiment d'un p'tit gâchis, ça s'arrange pas le service public


réactions, témoignages à lire
ici


À très vite et bon courage 



Francky 01 29/08/2011 23:59



Hello Blake.


Le Baxter Dury, plus je l'écoute, plus je l'adore. Et il ne me lasse pas !!!


Oui, j'ai appris pour Bernard Lenoir. Oh que oui j'étais un familier de ces émissions (black sessions, quotidienne..). Comme tu le dis si justement, "c'est la fin d'une époque".
C'était un temps où pour trouver de la bonne came indie (en tout genre), c'était une véritable expéditions. Pas d'internet et de téléchargement en ce temps-là ! Une bonne discothèque, remplies de
bons skeuds, ça coutait du temps, de la patience, de la curiosité et aussi un peu d'argent !!! Mais la culture INDIE se mérittait vraiment !!!  Bref, stop au 1/4 d'heure nostalgie et vive le future............


Et niveau qualité du service publique, je connais personnelement : je suis animateur socioculturel dans une maison de retraite médicalisée (dont une unité
fermée Alzheimer) et je constate la débacle (accélérée par notre cher Nicolas) tous les jours. 


Mais bon, je continue le combat car je ne suis pas le seul, malgré les galères, à ne pas baisser les bras et à y croire encore aux missions du services publiques !!! NO PASARAN


A + et merci de tes commentaires.....



Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche