Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 23:19

Umberto-2010-Prophecy-of-the-black-widow-NotNotFun-.jpg

 

« Prophecy Of The Black Widow » Umberto Not Not Fun (2010)

 

 

Voila un disque auquel j’aurais pu passer complètement à coté si je ne l’avais pas découvert, une fois de plus, grâce à l’excellent blog de CroCnique.

Je ne connaissais donc pas Umberto. Pourtant, étant une production Not Not Fun, ça aurait dut me mettre la puce à l’oreille. Ce label californien, repère d’artistes ou de groupes marginaux et souvent inclassables, possède une véritable ligne directrice pertinente, une esthétique bricolo lo fi et un des catalogues les plus bizarres du moment : Ducktails, Pocahaunted, Sun Araw, Dylan Ettinger, LA Vampires, Zola Jesus, High Wolf, U.S Girls, etc….


Umberto est donc le nom scénique d’un certain Matt Hill, activiste de la scène drone/rock psychédélique ayant déjà sorti plusieurs CD-r et K7. Et celui-ci est son deuxième « vrai » album sous ce pseudo, après « From the grave ».


Ma première écoute de cet album se fit sur mon baladeur MP3, allongé dans mon lit avant de m’endormir. Je fermais la lampe, mis le casque et l’appareil en route. Et là, sans m’y attendre et sans y être préparé, le choc se produisit !

Dès le titre n°1 « Temple room », le voyage cosmique allait ainsi commencer. Tout débute par des nappes de synthés, puis divers bruitages qui, petit à petit, s’empilent en couches sonores dont l’accumulation provoque de légères saturations. Et, telles des vagues électroniques dans cet océan sonique, elles s’échouent alors en amas mousseux sur une plage à l’atmosphère dark ambiant. Ces couches sonores s’étirent progressivement jusqu’à ce qu’arrive la rythmique : un beat binaire et répétitif de techno très 90’ ! Avec le titre suivant "The psychic", plane sur ce disque le spectre de Kraftwerk et ses claviers pré-techno. Mais celui aussi du rock progressif des 70’, de King Crimson ou de certains Pink FloydAtom Heart Mother » par exemple), de part leurs constructions tout en montée et qui progressivement se développent. Dans la même lignée que le rock progressif, c’est le spectre de la techno qui hante certains titre, celui de la techno progressive des années "rave party" (par ces beats technoïdes) !!

Les références au cinéma bis italien, d’horreur, du polar ou de zombie sont évidentes aussi. La pochette déjà donne le ton !


Alors, amateur de psychédélisme bancale, d’électronique foutraque et de rock expérimental ou autres bizarreries musicales, n’hésitez-pas, « Prophecy Of The Black Widow » de Umberto est pour vous !

Et les autres ??? Faites comme moi : Découvrez ce disque et laissez vous embarquer à bord de cet O.V.N.I qui vous réservera plus d’une surprises !!!!! 

 

Ma note : * * * * * *   *


Titre n°1 "Temple Room"

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

johan 18/11/2010 19:40


Salut, Il a l'air plutôt pas mal cet album. Le kitsh lui sied bien. J'ai hésité à l'acheter il y a quelques temps de cela alors que le dernier album de Dylan Ettinger venait de sortir. Je suis allé
sur le site aujourd'hui et snif, le Ettinger est déjà épuisé...Y'a plein de nouveautés par contre.


Francky 01 18/11/2010 21:00



Hello Johan. 


"...Y'a plein de nouveautés par contre." Cette année, niveau nouveauté (tout genre et label confondu), on a été gâté. Je ne sais pas si c'est le début d'une nouvelle décennie qui a "agitée" les
artistes mais 2010 s'avère d'ors et déjà comme un cru....EXCEPTIONNEL ! Et je pèse mes mots....


Oui, "..kitsh lui sied bien.." a cet album. C'est marrant mais au début j'étais sceptique et le choc ou la rencontre s'est produite. Pourquoi ??? Cela fait partie du mystère de la vie : Pourquoi
une oeuvre nous touche, de plus si celle-ci n'est pas dans un registre qui habituellement nous plait.


 


A + et merci de tes passages et com'.......


 



Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche