Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 00:01
Suite de mon exploration à travers cette époque bénie (les années 70') où ce fameux Rock "Choucroute" (version allemande du Rock Psychédélique), partouzait sans complexe avec le Jazz, le Space Rock, les influences ethniques et les diverses avant-gardes musicales et expérimentales.
 
Embryo_rock_session1.jpg « Rocksession » - Embryo (1973) : « Ethnico-Jazz RockSession » Embryo aurait-il pût aussi appeler cet album tant le Jazz et la World music y sont présents. Kraut’, Jazz Rock et Funk Psychédélique se côtoient en toute virtuosité ! Les morceaux alternent tempos frénétiques ou plus lents et planants, basses groovy, ambiances ethniques (« A place to go »), solos endiablés de guitares, d’orgues et de claviers électriques….Un grand album de Krautrock ? Ou un grand disque de Jazz rock ??? Un peu des deux. Une grande œuvre musicale, tout simplement !!!
 
 
A1.jpg
« Saat » - Emtidi (1972) : voir ma chronique ici : «Saat» de Emtidi     
 
 
 
 
 
 
 
 
 

GuruGuru-1972-Kanguru.jpg « Känguru » - Guru Guru (1972) : Quatre longs morceaux (10 min pour le plus court) ou quatre dérives soniques savamment barrées composent ce troisième disque de Guru Guru. Leur Kraut’ navigue entre Rock Free et Psychédélique, envolées lyriques, solos de guitares endiablés sous haute influence Hendrixiène (avalanches d’effets, wah-wah, fuzz…), expérimentations sauvages et rythmiques dantesques. Le plus Rock des groupes de Kraut’ !!!!!! (La pochette fût parodiée en 1995 par Pavement pour leur « Wowee Zowee » voir ci-dessous).

 
Pavement-1995-WoweeZowee.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Neu!-1973-Neu!2
« Neu! 2 » - Neu! (1973) : voir ma chronique ici : « Neu! 2 » - Neu!     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
TheCosmicJokers-1974-TheCosmicJokers.jpeg « The Cosmik Jokers » - The Cosmic Jokers (1974) : Ce n’est pas un véritable groupe mais le fruit de jam sessions, fortement arrosées de L.S.D, organisées par Hans-Ulrich Kaiser (fondateur du label Kosmische Musik) qui convia nombre de musiciens connus tels Manuel Göttsching et Klaus Schulze, alors membres de Ashra Temple. Cet album au titre éponyme fut le premier d’une série de cinq, tous sortis entre 1974 et 75, sans l’accord d’aucuns des participants. Malgré les polémiques et les procès autours de la sortie de ces enregistrements, ce premier disque reste malgré tout un magnifique témoignage de la vague Cosmic music (ou Kosmiche en allemand), également empruntée par Klaus Schulze à la même époque. Encore une grande influence de nos jours, notamment pour des artistes comme Expo ’70 !!!
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche