Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 21:06

01-2013-YoLaTengo-Fade

 

Fade – Yo la Tengo (Matador) 2013

 

« Un phare guidant les bateaux dans la nuit, un repère immuable » !!!

Voici la position qu’occupe Yo La Tengo aujourd’hui, groupe rock d’une extrême simplicité, loin des strass, des paillettes et des excès du star système. Zoom sur un groupe extraordinairement…« normal » !!!

 

 

Yo La Tengo c’est formé en 1984 et existe toujours dans son line-up quasi originel.

YLT, c’est une longue histoire d’amitié entre un couple, Ira Kaplan (guitare, chant) et Georgia Hubley (batterie, chant) et le fidèle ami-musicien James McNew (basse).

YLT, c’est 28 ans d’activisme, autrement dit une éternité sur la planète rock !! Et avec leur éternelle dégaine d’ado attardé à l’esprit cool, ils donnent l’impression, forcément l’illusoire, que la Pop music rend invincible !!

 

Flash back et faits d’armes.

Yo La Tengo a participé aux balbutiements du rock alternatif dans les années 80’s, a traversé plusieurs décennies depuis et a sorti plus d’une quinzaine de disques dont quelques chefs d’œuvres. Et bien ce groupe a traversé tout ça pour devenir aujourd’hui le « gardien du temple ». Un véritable repère, mètre étalon de la qualité et de l’intégrité Indie ! YLT a atteint ce statut en toute modestie…et avec énormément d’humilité !! Leur attitude change radicalement du modèle « rock » dominant où les excès et autres conflits d’ego sont monnaie courante et les règlements de compte, par avocats interposés, deviennent la seule communication possible.

 

En ce début d’année, Yo La Tengo est donc revenu d’Hoboken (ville au passé glorieux, c.f The Feelies) sur le devant de la scène médiatique pour présenter « Fade ». Un disque empreint d'une douce mélancolie, apaisé et apaisant, dans la lignée de leur immense « And Then Nothing Turned Itself Inside Out » sorti en 2000. Avec « Fade », YLT renoue donc avec cette Pop neurasthénique explorée fin 90’s début 00’s, ce psychédélisme au ralenti, Slow-psyché.

 

« Fade » est un excellent disque Pop doublé d’une superbe déclaration d’amour adressée au rock Indie, une véritable profession de foi. On y trouve pêle-mêle des guitares ligne claire aux sonorités hypnotiques ou saturées, jouées « slides » ou en solos sans frime. Les rythmiques downtempo, batteries chaloupées et basses chaleureusement rondes et enveloppantes. Alternance entre des balades mélancoliques et des titres aux mélodies plus enjouées, un chant murmuré….

 

Par ses atmosphères développées tout au long des 10 titres, ses ambiances downtempo, ses textes introspectifs plus souvent fredonnés que véritablement chantés, « Fade » peut donner l’impression d’être le plus mélancolique de leurs disques. Mais Ira Kaplan en personne, lors d’une interview, a réfuté l’argument, expliquant : « ce disque n’est pas forcément plus mélancolique que les précédents mais le tracklisting, en mettant côte à côte plusieurs morceaux qui ont sensiblement les mêmes ambiances ou rythmes, peut donner cette impression. Avant, ils avaient plutôt l’habitude de varier les émotions, alternant titres lents et plus rapides ».

 

Il est clair que la diversité et l’éclectisme stylistique à l'œuvre sur « Popular Songs » n’est plus à l’ordre du jour. Mais quelle que soit le projet, c’est toujours un immense plaisir de les écouter. Retrouver Yo La Tengo, c’est comme prendre des nouvelles de vieux amis que l’on ne voit qu’épisodiquement mais que l'on n'a jamais vraiment perdu de vue. Avec YLT, on se suit depuis tellement longtemps et on a tant traversé ensemble que je ne peux plus imaginer la vie sans eux !! Ça tombe bien car avec ce nouvel album, on en a encore pris pour plusieurs années. Et la vie étant tellement belle et heureuse en les écoutants, espérons que le titre de leur album de 1989 soit prémonitoire : « President Yo La Tengo ». Mais en attendant ce jour victorieux et plein d’espoir, écoutons en boucle « Fade », remède à la morosité ambiante !!!! 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sb 21/03/2013 21:46


Eh bien tu me donnes très envie de le réécouter et de le réévaluer... J'ai beaucoup aimé l'écouter une fois et je me suis dit que je n'y retournerais pas ayant plein de choses vraiment
nouvelles... bon dès que j'ai un creux dans ma playlist...

Francky 01 22/03/2013 16:24



Perso, je l'ai trouvé très sympa. Un bon disque typique Indie/Pop de la grande époque, rappelant The Pastels, Field Mice & co. Et comme je l'ai écris, j'aime
énormément leur attitude, leur coolitude "vrai". Yo La Tengo ou la simplicité et la modestie Pop !!!


A + 



Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche