Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 20:53

Les apôtres du « Minimal is maximal »

 

 

Loop - Heaven's End (Head Records) 1987 

 

Flash back, go to the 80’s ! Alors que Loop viens d'annoncer sa reformation, retour sur ce   mythique groupe !!! 

 

Loop était un trio Space rock fondé en 1986 par le génial Robert Hampson (guitare et voix), seul membre permanent, qui fût accompagné par sa compagne de l’époque Becky Stewart alias Bex (batterie) et par Glen Ray à la basse. Mais le groupe connu plusieurs changements de line-up. Après ce disque, Bex a cédé sa place à John Wills et le bassiste Glen Ray fut remplacé par Neil Mackay. Ils ont également recruté un second guitariste, James Endeacott, qui sera vite débarqué au profit de Scott Dawson. Vous me suivez ??? Je sais, l’histoire de Loop, c’est un peu « Les Feux de l’amour » (ou désamour plutôt) version rock’n’roll….Malgré tous ces changements, leurs péripéties sont quand même beaucoup moins complexes à suivre que chez The Fall (où le line-up est une véritable saga, Mark.E.Smith étant le seul membre permanent depuis leurs débuts fin 70's) !!!

 

Loop proposait un Rock Psyché minimaliste et cosmique à base de guitares noyées sous des tonnes d’effets (fuzz, distorsion, etc.), un « Wall of Sound » Spectorien et jouées avec juste 2/3 accords basiques, un son crade et lo-fi rempli de saturations et de grésillements…un son noisy !! En apportant au Space rock 70’s la répétitivité du Drone, des guitares ultra hypnotiques et un son crasseux, Loop a tout simplement redéfinit le rock psychédélique, créant ainsi un véritable « néo-psychédélisme », primitif et rageur. A la même époque, un autre groupe mythique sera tout aussi important (voir plus) pour la création des fondations de ce Rock post-Psyché, je veux parler de mes Spacemen 3 bien sur. Ils exerceront ensemble une énorme influence sur les shoegazers ou autres rockers adeptes de « bruit blanc » et déviant à venir. De My Bloody Valentine à Ride en passant par Earth, Sun O))), Jesu, Bardo Pond ou encore Wooden Shjips, tous sont venus un jour s’abreuver à cette source.

 

Malgré un rôle majeur dans la Rock Story moderne ainsi qu’une immense descendance, Loop reste encore de nos jours fortement méconnu du grand public. Le label Reactor leur a malgré tout consacré en 2009 une superbe anthologie 3 CD intitulé « The World in Your Eyes » et ce, contrairement au Spacemen 3 qui n’ont hélas eu droit qu’à une récente réédition (avec quelques titres bonus quand même) de « The Perfect Prescription » et « Playing With Fire », leurs deux chefs d’œuvres !!!

 

« Heaven’s Head » est pour moi le meilleur des 3 albums studios de Loop, même si « Fade Out » (1988) et « A Gilded Eternity » (1990) sont de bonne facture. Plonger dans leur musique est toujours une sensation inouïe, une véritable expérience sonore, sonique, cosmique et même transcendantale. A bon entendeur salut !!!

Pour ceux qui aimerait écouter des reprises faites par Loop (Can & Neil Young), voir mon post nommé Loop covers : http://muziksetcultures.over-blog.fr/article-mother-sky-112253333.html.

 

DISCOGRAPHIE

Fade Out (Chapter22) 1988 / A Gilded Eternity (Situation Two) 1990

 

Vidéo : LP entier - réédition de l'original avec quelques titres bonus (de n°9 à 14) 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Shoegaze - Post Rock
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche