Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 17:50

Fats Waller – Indispensable Vol.1 & 2 (1926-1935) / Fats Waller ‎– Piano Solos (1929-1941)

Pete Seeger – Gazette Vol.2 (1961)

Cliff Richard – Good News (1967)

2 VERSIONS (du même album)

The Genuine Imitation Life Gazette

The Four Seasons – The Genuine Imitation Life Gazette (1969)

RECTO & VERSO (du même album)

Jefferson Airplane – Volunteers (1969)

Flower Travellin' Band – Made In Japan (1972)

JohnLennon-albums-sometimeinnewyorkcity.jpg

 John & Yoko / Plastic Ono Band With Elephants Memory & Invisible Strings Feat. Frank Zappa & The Mothers Of Invention – Some Time In New York City (1972)

L'ORIGINAL ET SA SUITE

Jethro Tull – Thick As a Brick (1972) / Ian Anderson - TAAB2 (Thick As a Brick 2) 2012

Fantastic Four - Alvin Stone (The Birth & Death of a Gangster) 1975

Eric Burdon and War - Love Is All Around.png

Eric Burdon & War – Love Is All Around (1976)

Tom Waits – Heartattack And Vine (1980)

 The Exploited – Dead Cities (1981)

Guns' N' Roses – Lies (1988)

Roxette – Look Sharp! (1988)

Leningrad Cowboys – Happy Together (1994) German Cover

Sinsemilia - Resistances (1998)

Your Money My Life Goodbye, Robert Ashley

Robert Ashley – Your Money My Life Goodbye (1998)

Mack 10 – The Paper Route (2000)

Sefyu – Suis-je le gardien de mon frère ? (2008)

Afficher l'image d'origine

Riff Raff – Birth Of An Icon (2013) MIXTAPE

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Pochettes de disques
commenter cet article
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 19:39

 -CV_MICROCOSME_BD

Manu Larcenet – Microcosme (Les Réveurs) avril 2014

 

Entre 2 volumes de « Blast », Manu Larcenet se paye une pause récréative mais ultra créative avec « Microcosme ». Malgré son aspect premier, ce n’est pas un livre jeunesse, bien au contraire. Derrière son apparente simplicité se cache un petit bijou au vitriol. Âmes sensibles s’abstenir !! 

 

Edité en format à l’italienne (donc beaucoup plus long que large), chaque page de « Microcosme » est une histoire différente en trois cases avec chute finale, dans la pure tradition des comics strips. On y croise des « taches » colorées se nommant Jean-Jacques ou Brigitte et toutes plus caustiques et méchantes les unes que les autres. Explosion nucléaire, chômage, cancer, dépression, tueur en série ou autres petits tracas de la vie quotidienne, revues et corrigés sous le regard cynique et aiguisé de Manu Larcenet.

Dialogues crus, personnages déjantés et torturés, univers cynique, humour ultra noir et corrosif, dessin faussement naïf, couleur omniprésente…

Ultra jubilatoire et hautement addictif, pouvant se lire dans le désordre, « Microcosme » s’avère être un livre estival idéal, parfait pour la plage. Mais attention pour la discrétion car fou rire garantie à chaque page !!

 

Décidément, après la monumentale saga « Blast » (4 Volumes), Manu Larcenet prouve son immense éclectisme et s’impose comme l’un des créateurs/dessinateurs les plus importants du moment. 

 

EXTRAITS

microcosme_cancer

microcosme_youtube

 

Repost 0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 21:33

Part 2 de mon post de novembre 2013 (http://muziksetcultures.blog.sfr.fr/2013/11/origines-inspirations-et-ressemblances-1.html)

MUSIQUE 

The Murky World of Seats

Garlic - The Murky World Of Seats (2002)

PHOTOGRAPHIE

Le photographe William M. Vander Weyde - Electric Chair At Sing Sing (1900)

 

MUSIQUE 

War On Drugs - Lost In The Dream (2014)

CINEMA

Palma Real Motel : Affiche

Aarón Fernandez - Palma Real Motel (2014)

 

MUSIQUE

Teleman - Breakfast (2014)

BANDE DESSINEE

De mal en pis par Robinson

Alex Robinson - De Mal En Pie (2004)

 

MUSIQUE

Sigur Rós - Med Sud I Eyrum Vid Spilum Endalaust (2008)

CINEMA

Photo extraite du film de Lars Von Trier - Les idiots (1998)

 

En 2011, Le groupe BOAT sort "Dress Like Your Idols" où la pochette détourne en hommage 9 autres disques mythiques. Les voici ci-dessous, en version originale : 

Built To Spill - Keep It Like a Secret (1999) / Ramones - End of the Century (1980) / The Long Winters - When I Pretend To Fall (2003)

The Jon Spencer Blues Explosion - Orange (1994) / The Velvet Underground - The Velvet Underground & Nico (1967) / The Sonics - Boom (1966)

A triangular yield sign alongside a desertic road. Above and below the image are black bars, the top one having the text "Pearl Jam".Elliott smith figure 8 cover.jpg

Pearl Jam - Yield (1998) / Elliott Smith - Figure 8 (2000) / Pavement - Wowee Zowee (1995

A noter que "Wowee Zowee" est déjà inspiré de "Känguru" (1972) du groupe allemand Guru Guru. Et le Coffret 3CD "Läther" (1996) de Frank Zappa s'en est aussi inspiré. Comme quoi, "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !!!  

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Pochettes de disques
commenter cet article
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 22:31

Palace Music - Viva Last Blues (Drag City, 1995)

 

Après avoir parlé du premier album de Will Oldham sous le pseudo Palace Brothers, place aujourd’hui à « Viva Last Blues » sorti en 1995, cette fois avec le groupe Palace Music.

 

Soyons direct d’entrée : ce disque est un de mes préférés de Will Oldham, toutes périodes et formations confondues.

Pour réaliser ce petit bijou d’à peine 32 minutes, Will (chant et guitare) s’est entouré de Jason Loewenstein du groupe Sebadoh (batterie et chœurs), son frangin Ned (basse, slide guitare et chœurs), Liam Hayes (piano et orgue) et Bryan Rich (guitare). Une belle brochette de musiciens ! Ça joue mieux, et ça s’entend !

Bien que se soit le mythique Steve Albini qui officie derrière la console, pas de fureur sonique ici, pourtant habituelle avec lui (Pixies ou Nirvana). Au contraire, la production est nettement plus raffinée, chaleureuse et groovy. On est loin du son lo-fi et crasseux des débuts. Les claviers vintages et les rythmiques chaloupées apportent même une petite touche quasiment funky. D’ailleurs, sur certains des 10 titres, l’ambiance est presque joyeuse. Mais attention, derrière cette jovialité apparente, la mélancolie guette à tout moment. Pour ce disque, Oldham a sût créer une sorte de gaieté triste !!

 

Presque 20 ans plus tard, « Viva Last Blues » n’a rien perdu de sa superbe et demeure sans conteste le Grand Œuvre de Will. Un disque inusable, indépassable et inoubliable. Un véritable Chef d’œuvre, LE manifeste suprême d’un Cool Indie Folk limite Slowcore !!

 

Repost 0
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 22:22

Palace Brothers - There Is No-One What Will Take Care of You 1993 (Drag City)

 

Dernière décennie du siècle passé, 1993 pour être précis. C’est avec ce disque au titre à rallonge (grosso-modo “il n’y a personne qui s’occupera de vous”) et à la pochette au goût très discutable que le public a découvert Will Oldham. Il ne se faisait pas encore appeler Bonnie Prince Billy mais Palace Brothers, Palace Music, Palace Song ou tout simplement Palace. Une véritable « franchise » artistique qui allait offrir de sacrément belles chansons....et de beaux jours au Folk et à la Country en mode Indie !

 

Venant de Louisville dans le Kentucky, Palace Brothers était composé de 6 musiciens dont trois ex-Slint et d’un certain Will Oldham ! Vous savez, ce futur poète barbue qui, quelques années plus tôt, prît la mythique photo de la pochette de « Spiderland ».

A l’époque de sa sortie, ce disque n’avait aucun compagnon de son âge dans notre discothèque car il renfermait une musique anachronique ou plutôt inédite. Dans une modernité inouïe et un minimalisme confiant au paroxysme, Palace Brothers avait créé son propre style, une sorte de néo Country-folk dépressive !  

 

Folk en guenille, minimum Country aride et poussiéreuse, Blues décharné, esthétique Punk « Do It Youself ». Chants de cowboys mélancoliques, rengaines bricolos, minimalistes et désaxées, son lo-fi, grands espaces, Americana, road movies existentiels, musique de lendemain de cuite, de désespoir et de rédemption...

 

L’année suivante en 1994, Will Oldham enregistrera « Days In The Wake » sous ce même pseudo ainsi que le fabuleux EP « Hope », mais sous l’appellation Palace Songs cette fois. Une véritable « franchise » artistique je vous disais. Une musique pour losers de l’American Dream !!

  

Pochettes alternatives

 

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Folk-songwriting
commenter cet article
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 18:55

I / Otto Preminger - Elmer Bernstein & Co...

Elmer Bernstein - The Man With The Golden Arm B.O.F (1956) / The White Stripes - The Hardest Button To Button Maxi (2003)

Afficher l'image d'origine

The Anchormen - The Boy Who Cried Love (1999) / Wild Beasts - Brave Bulging Buoyant Clairvoyants MAXI (2006)

 

II / Otto Preminger - Duke Ellington & Co...

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Duke Ellington - anatomy of a murder (1959) / Various - Clockers B.O.F (1995) / Tindersticks - Donkeys 92-97 (1998) / Stan Ridgway - Anatomy (1999) / Various artists - Anatomy Of a... (2002) / Tindersticks - working for the Man (2005) / Elvis Costello With The Metropole Orkest - My flame burns blue (2006) / Microfilm - The Bay Of Future Passed (2010)

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Pochettes de disques
commenter cet article
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 22:10

Aãma 4 – Frederik Peeters (Gallimard sortie : automne 2014)

 

Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin. Le génial dessinateur/créateur Frederik Peeters va achever sa magnifique saga de S.F métaphysique et onirique Aãma avec ce quatrième et dernier tome. 52 pages colorisées, une couv’ provisoire et une sortie prévue pour l’automne (pas de date précise pour l’instant). Ces infos émanent de l’auteur lui-même via son blog qu’il a tenu tout au long de la création de cette série (depuis 2011), sorte de « fenêtre ouverte sur les coulisses de fabrication de cette saga » : Ici.

De 2008 à 2009, il avait créé un autre blog où il délirait sur des morts vivants célèbres ici et j’en avais parlé .

Depuis la création de mon blog en 2008, pas une année sans que Frederik Peeters soit présent dans mes tops B.D, et sur la plus haute marche à chaque fois. S.F (Lupus), fantastique (Koma 6 Tomes), space opéra (Aãma), polar atmosphérique lynchéen (Pachyderme, Château de sable) ou réaliste (R.G 2 Tomes), roman (autobio)graphique (Pilules Bleues), exercice de style (Ruminations)…..décidément, Peeters excelle dans tous les registres.

 

 

 

 

 

Pourquoi ce disque ??? Réponse dans "Rock Strips Come Back" (Flammarion 2011)

Repost 0
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 12:01

Ce blog sera en stand by dès aujourd'hui car je pars en Crète, l'île des Dieux !!! Bonnes vacances à toutes et tous. Reprise d'activité dans une semaine environ.

Voici un extrait du film "Zorba le Grec", réalisé par Michael Cacoyannis en 1964, la mythique scène où les héros dansent le sirtaki (danse créée pour l'occasion). Et pourquoi ce film ??? Il a été entièrement tourné en Crète, dans le village de la Canée, région d'Apokoronas (vers où je serais).  

 

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Divers Cinéma-DVD
commenter cet article
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 20:11

Supernova - Ray LaMontagne (RCA/Sony) 2014

 

Quatre ans après « God Willin´ & The Creek Don´t Rise », Ray Lamontagne le « beautiful loser » est de retour avec un disque nettement plus énergique et…psychédélique !!!

 

J’avais découvert Ray Lamontagne en 2004 avec « Trouble », un disque de Folk à l’ancienne, presque anachronique. Sa voix rauque et son style roots m’avait immédiatement séduit. En 2006, il confirmait les espoirs placé sur lui en sortant le lumineusement dépressif « Till the Sun Turns Black » emmenant son trad’ folk vers des terres Soul, lui apportant au passage un sacré groove. « Gossip In The Grain » en 2008 (n°5 de mon Top albums Perso) et enfin deux ans plus tard « God Willin´ & The Creek Don´t Rise », mais cette fois sous le nom de groupe Ray Lamontagne & The Pariah Dogs. Des sorties à un rythme régulier, un album tout les deux ans, sauf pour cette nouvelle livraison ou l’écart a été doublé. Mais attention, l’attente n’a pas été vaine tant « Supernova » est une belle réussite !

 

Un peu moins folk mais plus rock...et plus psyché surtout !

Telle pourrait être la devise de ce nouvel album. La musique de Ray a subi une petite (ré)évolution. Un grand nettoyage des écuries boueuses « ploucs cow-boys » (tradition Country/Folk) a été opéré pour les transformer en usines branchées façon Factory wharolienne, temple du Psychédélisme et d’un certain art rock lettré, branché et urbain. Mais cette urbanité dans l’architecture sonore ne veut pas dire que sa musique ne respire plus les grands espaces, au contraire ! C’est juste un savant mélange entre campagne (Folk/Country) et ville (Psyché rock, Soul). Ray a donc plongé son ouvrage dans un bain d’acid rock 70’s pour l’emmener ainsi vers des rivages plus Pop !!

Pour ce grand chantier de rénovation, Ray Lamontagne a recruté un nouveau Band et surtout un producteur très en vue ces derniers temps alias Dan Auerbach des Black Keys. Pour l’enregistrement, ils se sont tous enfermés dans un studio de Nashville. Ce nouveau groupe formé pour l’occasion comprend Dan Auerbach (guitares électriques et acoustiques, chœurs et mellotron), Richard Swift (batterie & boite à rythme), Dave Roe (basse, contrebasse), Leon Michels (divers claviers électriques et orgues) ainsi que Seth Kaufman et Russ Pahl, tous deux multi-instrumentiste. Une sacrée brochette de fins limiers !

Ces 10 titres, entièrement écris et composés par Ray himself, reprennent le flambeau d’un Neil Young 70’s, entre Folk atmosphérique et Rock psychédélique teintés de Soul. La voix rocailleuse et suave du troubadour barbu se ballade sur des mélodies ciselées, des sonorités éthérées ainsi que des orchestrations et arrangements raffinés, telle une majestueuse étoile dans la voute céleste.

 

« Supernova », ce pourrait presque être super nouveau. Alors, si ce disque n’est pas totalement novateur (nova), par contre il est Super ou Supernova !!

 

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Folk-songwriting
commenter cet article
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 16:46

Hollis Brown - Get Loaded 2014

 

Voici donc un disque idéal en cette période estivale découvert grâce au blog de Fracas64. Un groupe du Queens nommé Hollis Brown a entrepris un projet fou : reprendre « Loaded » du Velvet Underground (quatrième album datant de 1970) en intégralité dans sa tracklist originelle mais inversée. « Get Loaded » est sorti pour le dernier Record Store Day 2014.

OK, certains me diront : où est l’originalité ? Peut être, mais face au résultat je suis conquis. Quel bonheur d’écouter chacun de ces 10 titres devenus mythiques joués avec un tel plaisir très communicatif, une telle sincérité et le chant à l’interprétation exceptionnelle de Mike Montali. Autre élément capital dans la réussite de ce projet : le son ! Direct, brut et très 70’s, on jurerait que le disque a été enregistré à l’époque.

 

Alors pour toutes ces raisons, et parce que The Velvet oblige, « Get Loaded » s’avère être une petite perle qui s’adresse autant aux fans obsessionnels qu’aux amoureux de musique ! 

 

Repost 0
Published by Francky 01 - dans indies rock & Pop
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 19:21

Neil Young – On the Beach (1974 / Reprise)

 

Il y a quarante ans cette année, le 16 juillet 1974, sortait un des chefs d’œuvres absolu du Loner (enfin selon moi) ! “On The Beach”, faisant partie de sa période dépressive (1970-75), est un de ses meilleurs disques mais aussi un des plus grands de la « Rock Story »…tout simplement !!! Retour sur ce bijou resté longtemps introuvable.

 

On The Beach”, c’est déjà une pochette magnifique, peut être la plus belle de toute sa discographie. Mais c’est aussi et surtout sa musique. Un Folk-rock nerveux et mélancolique traversé de Blues, d’un zest de psychédélisme et de Country-rock en mode cool. Pas mal de claviers électriques vintages aussi (orgues, Wurlitzer & Co), de pedal-steel, de banjo et de passages planants et envoutants. Un disque totalement en phase avec son époque, c'est-à-dire désabusée et flippée. Grosse gueule de bois et redescente « bad trip » du Summer Of Love hippie.

 

Un chef d’œuvre absolu je vous disais !!!! 

Repost 0
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 20:10

CHIFFRES

New Order - Confusion MAXI (1983) / 808 State - Ninety (1989)

The Field Mice - Missing the Moon EP (1991) / The Weather Prophets - '87 (1991) US3 - Hand on the torch (1993) /  The Magnetic Fields - 69 Love Songs (1999)

Shackleton - Three EPs

 Arto Lindsay - Invoke (2002) / Shackleton - Three EPs (2009) 

 

LETTRES/SIGNES

58045Misdemeanors cover artpantha du prince & the bell laboratory - elements of light (album preview)

Led Er Est - Dust On Common (2009) / Minor Vices - Misdemeanors Pantha Du Prince & The Bell Laboratory - Elements Of Light (2013)

 

ECRITURES (bis)

GOT GUNSThe Vim and Vigour of Alvarius B and Cerberus Shoal

Beequeen - Long Stones Circles (1997) / Kortatu - Azken Guda Dantza DVD (1998) / Dan Joseph - Got Guns (2000) / Cerberus Shoal & Alvarius B. - The Vim & Vigour Of Alvarius B. And Cerberus Shoal (2002)

Nurse With Wound & Blind Cave Salamander - Cabbalism (2010) / Bill Orcutt - ''All Tongues'' B/W ''Tender Bottoms'' (2011)

 

ECRITURES SUR CORPS HUMAINS

Cat Power - Dear Sir (1995) / Kid Congo And The Pink Monkey Birds - Philosophy And Underwear / Louis XIV - The Best Little Secrets Are Kept (2005) / Mondkopf - Libera Me EP (2010)

BONUS

Richard Hell And The Voidoids - Blank generation (1977) / Nick Cave & The Bad Seeds - Let Love In (1994)

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Pochettes de disques
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 21:21

LP 2013 / 2014

Talk To The Sea cover artThe  Best of John Doe This Far

Girls In Hawaii - Everest Mendelson - Mendelson Volcano Choir - Repave (2013) / Baths - Ocean Death EPGigi Masin - Talk to the SeaJohn Doe - The Best Of John Doe : This Far (2014)

 

NOIR & BLANC

Steve Reich - Four Organs / Phase Patterns (1970) / Onde - Purple (2010)

This Way OutContinuous Play cover art

Idaho - This Way Out (1994) / Dirty Three & Low - Obvious Is Obvious / No Need (1997) / Chris Watson - Oceanus Pacificus (2007) / Fennesz + Sakamoto - Flumina (2007) / Continuous Play - Continuous Play (2013) / Jonas Reinhardt - Ganymede (2014)

 

Mer bleutée & personnages 

An album cover showing four men in silhouette standing on a wet beach. There are dark clouds in the sky and the sun is low on the horizon. The album's name and the band's name is in white letters in the top centre of the album cover.NP3

Echo & The Bunnymen - Heaven Up Here (1981) / Nils Petter Molvar - Np3 (2002)

 

Présences floues

Quite A Way Away

Swim cover art

Aus - LightIn August, Later (2009) / Gareth Dickson - Quite a way away (2012) / Hospital Ships - Destruction In Yr Soul (2013) / Blue Cranes - Swim (2013)

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Pochettes de disques
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 01:09

Après « Elephant » des Whites Stripes début mai, suite de mon exploration à travers de grands disques Indie mythiques. Cette fois, on remonte beaucoup plus le temps, de presque trois décennies, direction les années 80’s !

 

« Only Life » - The Feelies (1988) A&M Records

 

Au printemps 2011 et vingt ans après « Time For A Witness », The Feelies sont revenu avec « Here Before ». Malgré la très bonne facture de cet album, c’est en 1988 que le groupe a sorti mon préféré (et sûrement un des 50 meilleurs des années 80’s), c'est-à-dire leur troisième opus « Only Life » !!

 

Ce qui frappe d’entrée sur « Only Life », ce sont les guitares. Mélodiques, aux sonorités très pop « ligne claire » 80’s, elles sont jouées soit en de subtiles arpèges, en rythmiques, en accords rock basiques mais ultra efficaces ou en de remarquables solo lors de superbes envolées lyriques. Les protagonistes de cette instrument sont deux : Glenn Mercer et Bill Million, musiciens virtuoses et chanteurs. Tels des desperados Pop, ils s’affrontent au sein de chaque morceau en de mémorables duels guitaristiques, cavalcades chevaleresques digne des plus grands westerns. On attendrait (ou entendrait) presque les petite notes d’harmonica jouées dans « Il était une fois dans l’Ouest » ! Mais ces fins limiers ne sont pas seuls. Ils sont rejoint par les autres protagonistes de ce « Band », une section rythmiques qui sait également faire parler la poudre : Brenda Sauter à la basse, Stan Demeski à la batterie et Dave Weckerman aux diverses percussions.

 

Sur ce disque, comme son précédent (« The Good Earth » 1986), ils ont définitivement opté pour un style très personnel, différent de la fureur Post-punk et épileptique des débuts. Ils ont ainsi redéfinis leur son entre Pop vitaminée et mélodique, rythmiques Ska (guitares, batteries) et Indie Rock énergique.

 

La reprise a toujours été une de leur marque de fabrique. Après le « Paint It Black » de Rolling Stones sur l’inaugural « Crazy Rythms » (1980), c’est à un autre géant du Rock qu’ils s’attaquent en réinterprétant « What Goes On » du Velvet Underground, morceau extrait du troisième opus éponyme des New-Yorkais, communément appelé « l’album au canapé ».

 

Seulement deux ans après « The Good Earth » (1986), The Feelies ont sorti « Only Life », disque Pop (quasi) parfait. Gardiens de la citadelle Indie, mercenaires de l’underground, créateurs d’excellences, The Feelies reste encore de nos jours un groupe méconnu et sous-estimé. En espérant que les rééditions des trois premiers albums studios tenteront, peut être, de réparer cette injustice. On peut toujours rêver !!! 

 

Repost 0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 22:55

knife_shakenLP_001

The Knife - Shaken-Up Version EP (Rabid/Mute/Cooperative) 2014

 

L’an dernier, le duo The Knife était revenu aux affaires avec « Shaking The Habitual », double album expérimental, électronique et dément, et ce dans tous les sens du terme.

Et il en ensuite parti en tournée. Totalement iconoclastes et savamment barrées, les prestations de The Knife semblent dérouter et diviser le public. Mais le groupe a profité de ce Shaking The Habitual Tour pour enregistrer un nouvel EP de remix, « Shaken-Up Version » (déjà écoutable sur deezer) et propose même un clip déjanté et….euh, fou (c’est le mot) !!!

 

Alors The Knife, imposture arty ou génie incompris ??? A chacun de se faire son avis !!!

 

Repost 0

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche