Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 00:01

Tropic of Cancer sortira « Restless Idylls », son premier « véritable » album studio, le 23 septembre prochain chez Blackest Ever Black. Pour patienter, le single “More Alone” sera disponible courant aout.

Au départ, Tropic of Cancer était un duo composé de Camella Lobo et de Juan Mendez, plus connu pour ses travaux sous le pseudo Silent Servant (« Negative Fascination » et sa dark-Techno/Indus sorti l’an passé sur l’excellente maison Hospital Productions). Mais apparemment, c’est Camella Lobo qui est maintenant seul aux commandes du groupe.

Voici déjà la pochette du disque, la tracklist et un premier extrait “More Alone”. A la vue (ou plutôt l’écoute) de ce dernier, « Restless Idylls » s’annonce terrible….A suivre !!!!

 

LP « Restless Idylls »

Single “More Alone

Tracklist:

01 Plant Lilies At My Head

02 Court of Devotion

03 The Seasons Won’t Change (And Neither Will You)

04 More Alone (album version)

05 Children of a Lesser God

06 The Hardest Day

07 Wake The Night

08 Rites of the Wild

 

Mes différents posts des disques de Tropic of Cancer :

The Sorrow Of Two Blooms” + “The End Of All Thingsici (2011), Permissions Of Love” ET I Feel Nothing” (2012).

 

Repost 0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 21:49

Daniel Lopatin, sous le pseudo Oneohtrix Point Never, va donner une suite à son « Replica » (2011) le 30 septembre prochain. Le génial créateur d’univers rétrofuturistes aux influences Synth/darkwave 80’s et Ambiant/Drone a signé pour l’occasion sur le mythique label anglais Warp. « R Plus Seven » sera composé de 10 titres dont voici déjà la tracklist, la pochette et le clip de l’avant dernier morceau, « Still Life ». 

Tracklist :

01 Boring Angel (4.16)

02 Americans (5.18)

03 He She (1.33)

04 Inside World (3.53)

05 Zebra (6.44)

06 Along (5.24)

07 Problem Areas (3.06)

08 Cryo (2.47)

09 Still Life (4.54)

10 Chrome Country (5.29)

 

Repost 0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 23:19

Devendra Banhart – Mala (Nonesuch) 2013

 

Petite confession avant de commencer cette critique. Je dois bien reconnaître que depuis le magistral et gargantuesque « Creeple Crow » (2005), j’avais un peu lâché l’ami Devendra avec ses 2 derniers disques, c’est à dire « Smokey Rolls Down Thunder Canyon » (2007) et « What Will We Be » (2009). Pas par manque d’envie, juste que l’on s’était perdu de vue !!

C’est donc avec un immense plaisir que les retrouvailles avec le chantre Freak folk se sont opérées. Et c’est un Devendra changé que je « récupère », débarrassé de ses oripeaux hippies, de sa barbe et de ses cheveux longs, arborant ainsi fièrement un néo-look nettement plus sage.

 

Pour son nouvel album « Mala », Devendra Banhart propose un retour vers la sobriété de ses débuts, un disque artisanal et bricolé au son lo-fi, une folk/pop en mode psyché. Mais cette épure stylistique ne va quand même pas jusqu’à n’utiliser que la guitare/voix de son diptyque « Niño Rojo » - « Rejoicing In The Hands » de 2004.

C’est avec son fidèle ami et collaborateur Noah Georgeson, et juste quelques musiciens, qu’ils ont enregistré « Mala », dans son studio sur les hauteurs de Los Angeles. En toute intimité et en évitant pour une fois d’inviter tous les musiciens de passage lors des séances studios, le disque sonne ainsi beaucoup plus intimiste, moins opulent que les précédentes livraisons.

 

Tout au long des 14 morceaux du disque, on trouve divers instruments parfaitement orchestrés avec son savoir faire habituel : basse, guitare électrique, batterie, percussions, violoncelle, orgue et même des synthétiseurs et quelques programmations électroniques utilisées avec parcimonie (notamment sur l’electro-pop « Your Fine Petting Duck »).

Le Freak Folk et la Pop-rock Psyché sont l’essence de sa musique mais elle intègre toujours des influences Latin, Jazz, Blues, Calypso, Reggae et même Bossa-nova….Un vaste patchwork free folk en mode sono mondiale !!

Sobriété vocale également. Sa voix a aussi évoluée, passant d’effets de falsetto parfois trop systématique par le passé à un grain plus rauque et naturel. Les textes poétiques sont plus directs, moins imagés et chantés entre anglais, espagnole et même allemand.

 

 

Le titre du disque a été inspiré par une inscription sur une bague offerte par sa fiancée Ana Kras (artiste d’art contemporain). Il y était écrit « Mala », mot serbe qui veut dire « petit ». Quand on voit à quel point ce disque est chaleureux, réussi et confortable, on se dit que des « petits » disques comme celui-là, on en écouterait bien tous les jours et que l’on a affaire à un véritable « petit » chef d'œuvre, tout simplement !!!!

 

 

Repost 0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 20:49

Field Of Reeds”, dernier album de These New Puritans, produit en main de maître par Graham Stutton (ex-Bark Psychosis). Une musique divine quelque part entre les errances jazzy-psychédéliques de Robert Wyatt et la mélancolie neurasthénique de Talk Talk. Sublime !! 

 

Repost 0
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 01:17

An Index Of Failure - Jasper TX (Handmade Birds) 2013

 

Derrière Jasper TX se cache en réalité un seul homme, Dag Rosenqvist. Apparemment, « An Index Of Failure » serait sa toute dernière œuvre sous se pseudo et compilerait des morceaux réalisés entres 2006 et 2011.

La pochette résume parfaitement sa musique, osmose parfaite du visuel et du son, de la forme et du fond !

 

Les 5 morceaux de « An Index Of Failure » évoluent entre longues plages Ambiant, Drones hypnotique, envolées Post rock, rugosités abstraites, éruptions soniques, fulgurances Noise et bruit blanc !!! Quelque part entre Labradford, Sigur Ros, Fennesz et Nils Frahm, une œuvre nocturne idéale d'une beauté malade et d’une éblouissante obscurité !!!

 

 

Repost 0
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 23:57

Après CocoRosie, c'est une autre Prêtresse du néo Folk qui revient ces jours-ci avec un superbe album : Alela Diane et "About Farewell" (Rusted Blue Records/Believe)....En attendant ma critique prochainement, voici le clip du premier morceau au titre éponyme de celui du disque.

 

 

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Folk-songwriting
commenter cet article
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 22:21

CocoRosie a sorti le 27 mai dernier son cinquième disque, le très poétique et réussi “Tales of a Grass Widow”. Voici le clip du premier titre de cet album, "After The Afterlife”, réalisé par Michael Basich………à suivre !!!! 

 

 

Repost 0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 00:00

Gary Higgins « Red Hash » (1973)

 

« Red Hash » de Gary Higgins. Comment un album aussi sublime a-t-il pu être introuvable et méconnu pendant toutes ces années ?? Encore un disque à ajouter à la longue liste des œuvres maudites et enfouies à tout jamais dans les méandres du purgatoire de l’industrie discographique…A tout jamais ??? Pas tout à fait !

En 2005 Ben Chasny alias Six Organs Of Admittance reprend “Thicker Than a Smokey” sur son album “School Of The Flower” et clame partout son immense admiration pour Gary Higgins. Touché, l’artiste réapparait de nulle part et dans la foulée Drag City réédite même « Red Hash », son unique disque, ce chef d’œuvre de folk Psyché pastoral. Comme quoi, le succès et la reconnaissance publique tiennent vraiment à pas grand-chose….Parfois, il suffit juste d’une chanson, une simple reprise ! 

 

 

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Folk-songwriting
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 01:25

 

Ulfur - White Mountain (After Hours2013

Repost 0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 19:50

 

Le 6 juin 2013 à Bercy, Neil Young a débuté sa tournée française avec ses Crazy Horse. Lors de cette escale parisienne, Neil a prouvé qu’il était toujours au top, malgré ses presque 70 ans. « Rust never Sleeps » n’avait-il pas écrit en 1979 ! Prémonitoire, non ???

Le grand Jour pour moi, ce sera le lundi 15 juillet 2013 au théâtre Antique de Vienne…Ma première rencontre avec ce mythe, devenu ma référence artistique absolue !! Dans ce somptueux cadre chargé d’histoire, j’imagine déjà résonner ses morceaux endiablés entre complaintes chamaniques hantées et chants folk apaisés, ses épiques solos de guitares, sa voix nasillarde à l’interprétation habitée…..Mais pour patienter avant cette grande et unique expérience originelle, voici quelques vidéos officielles extraites de son dernier double gargantuesque « Psychedelic Pill » (2012, Reprise).

 

 

 

Repost 0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 23:47

Deux très belles reprises de « Cortez the Killer », un des plus grands morceaux (pléonasme) de Neil Young & Crazy Horse.

Pour rappel, ce titre est un des temps forts issu de son chef d’œuvre « Zuma » sorti en 1975 ! 

 

Neil Young & Crazy Horse – Zuma (Reprise)

 

 

Repost 0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 21:13

Trois versions différentes pour un chef d'œuvre !!

 

"Exit Music (For A Film)" est une chanson d'une beauté et d'une grâce infinie. Mélancolique et débordante d'émotion, sa mélodie vous arrache le cœur, portée par la voix céleste de Thom ! Et dire que sur "OK Computer", l'album dont elle est issue (1997), il n'y a même pas un seul temps mort, pas un seul déchet. 12 titres pour 12 réussites. Pure magie, perfection absolue !!!

Pourtant, elle semble bien loin cette époque bénie où le quintet d’Oxford révolutionnait l’Indie rock à chaque nouveau disqueAvec le recul, je dois admettre que leur dernier « The King Of Limbs » (2011) ne m’avait que très moyennement séduit, voir déçu. Peut être ne l’ai-je pas compris ? 

A quand remonte le dernier grand album de Radiohead ??? 2007 et « In Rainbows » ?? Où plutôt 2003 et « Hail to the Thief » ???? Mais connaissant leur talent et leur capacité à se renouveler, je ne désespère pas, un jour, de réécouter une nouvelle œuvre du niveau de "OK Computer", où même de « Kid A » (ma critique ici http://muziksetcultures.over-blog.fr/article-52495084.html). 

 

 

Repost 0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 18:16

Immunity”, le dernier album de Jon Hopkins vient de sortir. Voici “Open Eye Signal”, longue errance Electro Progressive ultra hypnotique et hautement addictive évoluant lentement en une montée de presque 8 minutes. Rythme syncopé, beats déstructurés, mélodie enivrante, sonorités abrasives et technoïdes. Et ce formidable track est illustré par un clip visuellement très réussi.

 

Cadeau bonus : Un set du bonhomme (téléchargable) en Live au Boiler Room (Londres), le 11 juin dernier, où il partagea l’affiche avec Nathan Fake, Lord Of The Isles et Hyetal

 

 

Jon Hopkins "Immunity" (Domino) 2013

Repost 0
Published by Francky 01 - dans Electro-Dub-Hip Hop
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 00:24

Suaves Figures – Nouveaux Gymnastes (Sangoplasmo Records) 2012

 

Kira Perov, Sylvia Monnier, Sunny Dunes ou Deep Catalogue ??? J’ai déjà évoqué plusieurs fois sur ce blog toute l’admiration que je portais pour le travail de cet artiste « caméléon ».

L’an passé, Sunny Dunes s’est associé avec Piotr Kurek pour former un nouveau duo, Suaves Figures. Ce projet (que je n’ai découvert que seulement) explore des univers oniriques et fantasmagoriques, entre électronica, Ambient, Space Synth-music, Drone et field recording.

Leur album “Nouveaux Gymnastes” est comme la B.O d’un film imaginaire se recréant à chaque écoute…un dédale sonique, mélodique et bruitiste à la beauté infinie. Véritable ode néo New Age (c'est-à-dire sans l’imagerie baba-ringarde), cette musique possède une exceptionnelle capacité : celle de nous raconter des histoires. 

 

Repost 0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 21:12

Loch Lomond – Dresses (Chemikal Underground) 2013

 

Ce que l’on voit généralement en premier avec un disque, c’est sa pochette. Contrairement à ce que pourrait laisser penser celle de « Dresses », sa musique n’est nullement triste ou austère mais au contraire joyeuse et colorée, d’une mélancolie pleine d’espoir !

Loch Lomond, formation américaine portant le nom d’un lac écossais, vient de sortir un très grand disque « Dresses ». Malgré que ce soit déjà le cinquième disque de Loch Lomond, je découvre pourtant seulement ce groupe. Mais quelle découverte, totale et fantastique (merci à Charlu) !

En 12 titres, Loch Lomond propose une Pop épique et baroque teintée de Folk aux arrangements époustouflants. Un lyrisme digne du « Funeral » d’Arcade Fire ou des épopées psychédéliques de Mercury Rev et Flotation Toy Warning.

 

La voix, ou les voix plutôt sont au cœur du processus créatif de « Dresses ». Au centre se trouve le chant habité, suave et tout en émotion de Ritchie Young. Mais en harmonies vocales ou chœurs célestes, les autres membres le rejoignent sur de nombreuses chansons, les transformant en chorales pastorales hippies (le dépouillé Bells avec juste glockenspiel et les voix). On pense alors aux Fleet Foxes en mode Pop Psyché !

Autre point fort de « Dresses », les somptueuses mélodies. Tout en sensibilité et finesse, elles sont d’une énorme virtuosité et ciselées telles de superbes bijoux sonores. Elles arrivent même, sur certains morceaux, à côtoyer le travail d’orfèvres de The National (Spray Painted Drums, Tiny Steps). Alors, c’est dire la qualité de l’ouvrage !!

Outre l’excellence vocale et mélodique, les arrangements et les orchestrations ne sont pas en reste non plus. D’une grande luxuriance et déployant un immense savoir faire, ils offrent une riche palette d’émotions contrastées, notamment par sa diversité instrumentale : Guitares (souvent jouées slide), batterie et piano mais aussi violon, violoncelle, cuivres, banjo, glockenspiel, scie musicale…Chaque instrument apporte ses couleurs aux morceaux et contribuent à envelopper ces compositions d’une grâce inouïe.

La production léchée et stylisée souligne chaque détail des morceaux sans jamais les étouffer, trouvant l’équilibre parfait entre les voix, les orchestrations, les mélodies et les émotions. Elle contribue pleinement à renforcer l’onirisme, l’urgence, la magie et le caractère foisonnant de « Dresses ».

 

Véritable chef d’œuvre mélodique et baroque, « Dresses » est le disque qui m’a le plus touché cette année, son univers fantasmagorique et poétique m’ayant complètement envoûté et fasciné. Une réussite absolue qui risque bien de truster les plus hautes marches des podiums de fin d’année….Alors « Dresses », album Pop 2013 ???

 

 

Repost 0
Published by Francky 01 - dans indies rock & Pop
commenter cet article

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche