Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 15:28

peace654rj8.jpg

 

Le sens de la vie, notre vie, ma vie !! Qui un jour ne s'est pas posé le question ? Où en suis-je dans ma vie ? Comprendre ! Maladie rongeant tout être un minimum réfléchie. Mais à vouloir tout comprendre, ne s'égare t'on pas ? Je le pense. Il est des choses à l'intérieur de notre psyché qui ne se comprenne pas de manière intellectuelle. Non ! Elles se ressentent, se vivent plus qu'elles ne s'expliquent. Alors, pourquoi cette quête obsessionnelle de compréhension par l'intellect ? Peut-être est-ce plus facile, plus accessible. Peut-être est-ce seul moyen pour l'instant. Lâcher prise. S'exprimer !! Car derrière le vernis se trouvent des démons tenaces. Plonger dans les méandres de son cerveau est chose vertigineuse, douloureuse mais parfois indispensable. Il est des hommes qui un jour basculent dans l'irréparable. Comprendre leurs motivations, leurs raisons est quasiment impossible. Trop complexe est l'âme humaine. Mais je peux aisément comprendre "le geste". Dans certaines périodes de sa vie, la douleur, l'angoisse, le mal de vivre est tel que cela parait être la seule et unique solution. Tellement mal que l'on affiche "bonne figure" devant l'entourage. Maïakowski à dit :"il est plus facile de mourir que de survivre" ! Il s'est suicidé à l'âge de 33 ans. Paix à son âme. A leurs âmes ! Courage à tous ceux qui reste, la famille et les amis ! "Maudit soit ce monde éphémère où les plus grandes tortures vont aux âmes les plus grandes !" Al-Mutanabbi

Face à cela, aimons la vie ! Malgré nos démons, malgré les difficultés, vista la vie ! Et pas de religieux à voir dans ces propos !

Chemin au combien sinueux parfois mais tellement passionnant, précieux et essentiel ! Car, même si la nuit n'éclaire plus le chemin et le voyageur, il trouvera toujours une clairière emplis de lumière ! Espoir, tu es fragile, bien trop fragile. Pour te protéger, je t'ai délicatement mis à l’abri dans un coquillage trouvé là sur cette plage où le chemin m'avait conduit. Et je l'ai ensuite mis dans ma poche, bien à l’abri. Mais ma poche était trouée. Je t'ai cherché partout. Je me suis découragé parfois. Mais je t'aperçois enfin, même si, petit coquillage, je ne te tiens pas encore dans ma main. Je te voie, t'observe et ta vision me rend plus fort. UN jour, j'en ai la certitude, tu seras là dans le creux de ma main !

Pas de désespoir dans ces réflexions que je vous livre. Malgré le ton mélancolique, voyez-y plutôt une Ode à la vie ! Ecrire pour survivre, pour transcender le quotidien, pour partager ses expériences et en ressortir plus grand. Contre la morosité, la douleur de vivre : la puissance de l'art ! Poésie, littérature, ciné, musique, peinture, danse, théâtre, b.d, etc...si futile mais si indispensable.

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Divers
commenter cet article
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 21:07

Nocountryfortheoldman Soyons honnête, à quand remonte le dernier grand film des Coen brothers ? "The barber" ? "O Brother" ? Ou carrément "The big Lebowski" ? Car après plusieurs livraisons moins convaincantes, j'avais commencé à légèrement douter des frangins. Pas que leur came soit devenue indigeste, non. Mais force est de reconnaître que leur petit univers tournait au ralenti, commençait à vraiment s'essoufler et devenir même trop conventionnel ! Et là, coup de théâtre, on déguste avec un réel plaisir leur dernier festin. Ouf, il était temps ! Serait-ce leur grand retour ? J'en ai bien l'impression !

 

 

Scène de massacre dans le désert texan, deal de dope qui à tourné au massacre. Réglement de compte à OK Corral ! Un paumé du coin, en pleine partie de chasse solitaire, découvre au milieu du carnage une valise pleine de fric et s'en empare. Et, telle une antique tragédie grecque, il amorce une morbide et funeste mécanique dont l'issue ne peut qu'être fatale.

 

C'est sur cette trame assez classique que débutent les hostilités. Dès l'intro, on comprend vite que l'on va assister à du très grand cinéma. Et 2h00 plus tard, le verdict sera sans appel. Il faut voir comment les Coen se réapproprient ces grands espaces, comment leur caméra les filme comme un territoire vierge de tout passif. Grâce à une mise en scène fluide, élégante et extrêmement précise, ils revisitent, à leur façon, le film noir, le western et le road movie. Rien que ça !

Adapté d'un livre de Cormac Mac Carthy, le scénario est un véritable bijou d'efficacité. Il nous entraîne sans répit dans une folle course poursuite, de motel en motel jusqu'à la frontière mexicaine, par delà le bien et le mal.

Le mal justement ! Il s'incarne sous les traits d'un tueur psychopathe quasi mythique, à la coupe playmobile invraisemblable. C'est le génial Javier Bardem, nouveau venu dans l'univers Coennien. Le reste du casting est tout aussi excellent. Tommy lee Jones excellent en shérif désabusé, Josh Brolin le héros malgré lui. Même les petits rôles sont parfaits. Comme dans leurs meilleurs crûs, les fréros distillent par petites touches subtiles leur humour si personnel et unique. C'est une sorte de mélange détonnant de grotesque, d'absurde, de dialogues ciselés et de situations décalées. C'est la Coen touch !

Et ainsi se déroule le film, alternant comique et tragique (et cela parfois dans une même scène), contemplation et action, extrême violence et réflexion quasi philosophique. Un pur délice !!!

Alors, marre des films américains moralisateurs et sans trouvailles, courrez au cinéma le plus proche et aller voir "No country for the old men" !!!                                        

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Cinéma-DVD
commenter cet article
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 11:24

Eraserhead  

Salut à toi, lecteur de ce blog !!!

 

Tu es peut-être perdu dans le dédale internet. Tu divagues, tu pianotes, en pleine errance cybernétique, et v'là tu t'retrouve là ! Ici sur ce blog, mon blog. Dans le flux incessant de cette matrice, noyé au milieu de millions d'infos, de milliers de sites, j'écris. J'écris sur mon blog, comme jadis les survivants d'un bateau coulé envoyaient un message dans une bouteille à la mer ! Une bouteille à la mer, tel est ce blog, flottant au milieu des vagues et autres roulis. Alors, questions ! Pourquoi écrire après savoir cela ? Tout cela n'est pas que futilité et perte de temps ?

Futilité, perte de temps peut-être ! Mais dans cette France qui se lèvent tôt, dans notre société où tout est susceptible d'être "capitalisable", calculable, comptable, rentable sinon éjectable, alors oui, j'ai besoin d'écrire ! "La liberté d'expression ne s'use que si l'on s'en sert" ! Usons là !

Ecrire des phrases, des idées, des mots. Mettre des mots sur les maux, mes maux ! Exercice catharsistique, purificateur de l'esprit. J'aime bien l'idée que ce blog n'est qu'une bouteille dans la mer internet, perdu, seul, flottant au milieu des autres, milliers d'autres; une solitude peuplée ! Une solitude peuplée d'images, d'infos, d'intox et autres rumeurs. "Société du spectacle" !! Je relis Guy Debord and Co. Les situationnistes, superbe mouvement artistique, philosophique, de libre et novatrice pensée. Parent de 68 ? Peut-être ! Si Guy Debord était vivant, paix à son âme, que penserait-il de la téléréalité, de ces stars préfabriquées, formatées, offertes au plus grand nombre !!! Triste constat.

"Ecrire contre l'oubli" disait le mythique combo de rap Assassins. D'ailleurs, j'en oublie l'heure, j'ai à faire ! Sur ces quelques pensées, je te laisse suivre ton périple informatique et espère, toi le lecteur-voyageur, te revoir bientôt. Tu peux aussi faire des commentaires si le cœur t'en dit. Merci !!

"Eraserhead" de David Lynch : Film malade. Expérience hors norme. O.F.N.I (objet filmique non identifié). Film punk, brutal, etc..Je vous en reparlerai un autre jour.   

 

SALUTATIONS !!!!!!                  

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Divers
commenter cet article
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 00:57

 

Avec le conservatisme des deux mandats de Bush et le manque d'audace, autant formelle que thématique, de l'essentielle des productions des grands studios U.S, qu'il est bon de revenir au cinéma américain des 70' s! Cet Eldorado, cette période d'utopies et d'expériences cinéphiliques baptisé alors "le nouvelle Hollywood".

 

Tout avait vraiment débuté, pris racine à la fin des années soixante. Morissey (Flesh), Cassavetes (Faces), Kubrick (2001, odysée de l'espace), Peckinpah (La horde sauvage), Hopper (Easy rider) et d'autres renégats proposent alors un "nouveau cinéma". Ils ouvrirent la boite de Pandore d'où allaient sortir d'immenses artistes. Leurs noms : Scorsese, Coppola, Malick, Cimino, De Palma, Lynch pour ne citer qu'eux ! Et la révolution du septième art est en marche, bouleversant tout sur son passage et modifiant profondément les enjeux thématiques, formelles, poétiques des films ! Révolutionnaires mais conscient de l'héritage des anciens. Double héritage :

  • L'âge d'or des studios U.S soit les années 30/40 (Welles, Mankiewicz, Kazan, Wilder, Huston, Hawks, etc..                                                                                                      
  • La nouvelle vague pour sa liberté, son audace (Godard, Marker, Chabrol, Eustache, etc..).

Beaucoup de ces réalisateurs ont compté pour moi. Leurs films ont été des compagnons, des guides, sources intarissables d'émotions, de sensations, d'idées sur la vie. Je n'en ai vu que très peu sur grand écran. Je les ai découvert, hélas, qu'en vidéo ou dvd. Mais à chaque fois s'était le choc, un shoot émotionnel ! Je me suis amusé à faire mon best-off de ces chef-d'oeuvres. Bien sûr, cela est purement subjectif mais assumé. A vous de juger et de réagir !!!

1 - "Taxi driver" de Martin Scorsese

2 - "Phantom of paradise" de Brian De Palma

3 - "Apocalypse now" de Francis Ford Coppola

4 - "Eraserhead" de David Lynch

5 - "Little big man" d'Arthur Penn

6 - "Le parrain 1 & 2" de F.F.Coppola

7 - "Opening hight" de John Cassavetes

8 - "Easy rider" de Dennis Hopper

9 - "Stars War" de George Lucas

10 - "Les moissons du ciel" de Terrence Mallick ex eaquo "Macadam à deux voies" de Monte Hellman

 

Cette époque est tellement riche en films cultes que beaucoup d'autres manques à cette liste ! Fans épris de beauté, de poésie, de liberté, de recherche formelle et d'inventivité, à vos plumes pour me faire part de vos coup de cœur ou désaccords et enrichir ce best-off !                          

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Cinéma-DVD
commenter cet article
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 21:42

Geogaddi.jpg

Boards Of Canada « Geogaddi » 2002 WARP

 

Depuis quelques jours, je réécoute "Geoggadi" des Boards of Canada. Et les mêmes sensations, émotions m'envahissent. Cet album sorti en 2002 de ce duo anglais, fer de lance du label ultra select WARP, est un véritable bijou !

Boucles hypnotiques, rythmes lents et complexes, subtiles mélodies, sonorités novatrices à mille lieux de l'électro hype dansante. Tel est le programme du voyage sonique que propose ce groupe tout terrain, hors des sentiers archi-battues et ultra codifiés de la danse version NRJ ou autres boites de nuits tektonik ! Une cure de jouvence. Tout comme un autre duo du même label, les inclassables Autechre.

 

L'electronica est aux musiques électroniques ce que le Free-jazz est au Jazz ! Un vaste laboratoire où des illuminés expérimentent et recherchent de nouvelles sonorités, des rythmes audacieux sans se soucier de l'impact commercial de leurs travaux.

Aphex Twins, Herbaliser, Four Tet, Funki Porcini, The Orb, DJ Food, DJ Shadow, etc.....autant de savants fous préparant la musique de demain et source d'inspiration pour de grands noms d'autres styles musicaux.

Radiohead reconnait l'influence d'Autechre pour "Kid A". Mais comme tous les grands artistes, ils ont su digérer ces influences pour mieux s'en extraire !

 

Pour le Hip-Hop, idem ! Des combos comme cLOUDDEAD, Beans, Antipop Consortium, Spank Rock, TTC, Dizzee Rascal, etc....proposent une version beaucoup plus électro, expérimental et novatrice au rap. Bien au delà des clichés "bling bling", tous ces artistes explorent de nouvelles contrées, terres d'asiles de ces noces païennes du hip-hop avec d'autres styles. Ainsi noise, électro, jazz, Indie rock partouze allégrement avec un rap devenue méconnaissable.

Big Dada, Lex, Warp, des labels aventureux, sont ainsi de joyeux bordels. Pourvue qu'sa dure !!!

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Electro-Dub-Hip Hop
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 20:06

Aujourd'hui, dimanche 3 février de l'an 2008, moi Francky saint de corp et d'esprit, vous annonce la naissance de mon blog ! "Et de quoi donc y causera ton blog ?"

Muziks et cinéma principalement, mais aussi littératures, B.D, théâtre et autres spectacles vivants, actualités politiks ou sociales ! Je vous raconterai mes coups de coeur mais aussi mes coups de geules !

Mes gouts sont très ecclektiks. 

Ziks : Rock, folk, jazz, electro, hip-hop, world. De Radiohead à Cat Power, de Coltrane à Têtes Raides, d'Arcade Fire à Spacemen 3; cLOUDDEAD, de Noir Désir à Feist; PJ Harvey, Tindersticks et Boards of Canada et donc les prod des labels Warp, Ninja Tune, Big Dada, ....      

Ciné : les Coen brothers, Tarantino, Scorsese, Wong Kar Wai, Lars Von Trier, Jarmusch, Melville, Les frères Larrieux, Gus Van Sant, etc.........

Voilà pour une first présentation. 

 

Radiohead

Eh oui 10 ans déjà, Radiohead sortait "O.K Computeur" ! Ceci est un album tribute dispo sur le net !

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Divers
commenter cet article

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche