Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 21:51

Bob Carpenter - Silent Passage (Warner Bros 1975 - 1984, réédition 2014 No Quater)

 

Un véritable petit bijou musical made in 1975, année de sortie d’autres immenses albums, pour beaucoup entrés dans la « Rock Story » depuis (voir mes articles Best 1975). La liste est longue. 

 

« Silent Passage » a tout du disque maudit. Enregistré et prêt à être publié en 1975 pour le compte de Warner Bros Records, des problèmes administratifs bloquent sa distribution jusqu’en…1984. De plus, il ne sorti alors qu’en catimini sur un petit label canadien. Mais Bob Carpenter, ayant alors jeté l'éponge, ne connut donc jamais le succès ! Et pour couronner le tout, il mourut d’un cancer du cerveau en 1995.

Carrière éclaire, Icare foudroyé avant même d'avoir put s'envoler, sorte de Sixto Rodriguès sans le conte de fée, sans la rédemption et le retour en gloire tardif ! Un immense gâchis.

 

Un seul disque et puis s’en va, mais quel disque !! 10 chansons magnifiques et mélancoliques ou le Folk-rock fleurte en toute virtuosité avec la Pop, la Country, le Blues et même le Gospel. Une musique remplie d’orchestrations raffinées, de mélodies belles à pleurer et de voix célestes. Percussion, batterie, basse, guitares, Pédal-steel et bottleneck, orgue, piano, cordes, saxophone, voix élégiaques et superbes. Des chœurs féminins accompagnent divinement, sur certains morceaux, le chant très inspiré de Bob Carpenter !!

 

Un chef d’œuvre injustement méconnu et trop longtemps oublié dans le purgatoire de l’industrie discographique. Une terrible injustice réparée en 2014 par le label No Quater, fort heureusement !! A (re)découvrir de toute urgence !!!

Mais combien d’autres diamants bruts de cet acabit croupissent dans les méandres de l’oubli ?????

 

Repost 0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 23:08

Suite de mon exploration à travers les grands disques Psyché/Kraut’/Prog’ & Co made in 1975. D'immenses travaux musicaux fondateurs d’un (rétro)futurisme musical, entre sciences sonores et fictions soniques.

Après « Aguirre » de Popol Vuh (le 2/03/13), place aujourd’hui à « Bad Heads And Bad Cats » du groupe Embryo.

 

Embryo Bad Heads and Bad Cats album cover

Embryo - Bad Heads & Bad Cats 1975 (April Records)

 

Les œuvres de cette série de posts ont en commun leur année de sortie bien sur (1975) mais aussi un grand éclectisme, une certaine audace, un penchant sérieux pour l’expérimentation ainsi que la fusion avec les avant-gardes musicales de l'époque.

 

Ce disque est beaucoup moins connu que « Rocksession » ou « We Keep On », tout deux sortis en 1973 et devenus des « classiques » du rock teuton. Mais sa pochette dessinée, représentant des cartes de tarot détournées, est visuellement sublime. Tout au long de sa carrière, Embryo n’a eu de cesse de fusionner le Krautrock ou la Kosmiche music avec le Jazz-rock balbutiant, inauguré par l’école Electric de Miles Davis

Petite digression pour plus de précision : Quand je dis "balbutiant", le mot n'est peut être pas tout à fait exact car le Jazz électric a explosé depuis 1969 quand même et la doublette du grand Miles "In a Silent Way" et "Bitches Brew". Fin de l'aparté !! 

Ca groove, ça groove même terriblement chez eux. Funky à souhait !! Mais en plus de toutes ces influences, Embryo a aussi réussi à intégrer diverses touches « ethniques » issues de musiques traditionnelles de différents peuples du monde (Afrique, Indes…). OK, c'est beaucoup plus flagrant sur le déjà mentionné « Rocksession »

 

Alors Embryo, le plus « Jazz » des groupes Krautrock ? Où le plus Krautrock des groupes Jazz ??? That is the question !!! 

 

Repost 0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 17:01

1975 a été une très bonne année de création artistique au sein d'une décennie fabuleuse, autant pour la musique que pour le cinéma....Un pic créatif avant le séisme Punk 77’s qui allait tout emporter sur son passage.

Au début de ce blog, j’ai recensé les grands disques et films 1975, année de ma naissance (voir catégorie Best 1975). A l’éclectisme de ces sélecta « temporelles », place cette fois à de grands travaux mélangeant sciences sonores et fictions soniques, des oeuvres fondatrices du futur mouvement rétrofuturiste actuel. De grands disques qui influencèrent les visions hallucinées d'Oneohtrix Point Never, Emeralds, Dylan Ettinger, Expo '70 & Co....

Pour inaugurer cette série de posts, voici ce très grand album de Popol Vuh, « Aguirre », B.O du film éponyme de Werner Herzog.

 

 

 

WernerHerzog-1975Aguirre.la.colere.de.Dieu

Repost 0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 03:38

  La suite........ 

1975-Hawkwind

Hawkwind “Warrior on the Edge of Time » : Space Rock, solos de claviers déjantés, saxophones hantés, violon et voix claire sur de longues plages instrumentales. Alternance de morceaux planants, flippés avec d’autres plus prog’ voir Space-opera. Dave Brock est le personnage central et constant du groupe, sorte de Mark.E.Smith de Hawkwind. On notera la présence Lemmy (futur Motoreäd) dont la réédition cd comprendra un titre bonus de sa composition, "Motorhead" justement.

R.Stones-1975-Metamorphosis

The Rolling Stones « Metamorphosis » : C’est un album composé de face B de singles et de versions alternatives, sortie à la demande de leur manager Andrew Loog Oldham, tirées de sa collection personnelle.

1975-TomWaits nighthawks-at-the-diner 

Tom WaitsNighthawks at the Diner » : Le titre de ce disque fut inspiré d’un tableau éponyme du peintre 100 % U.S.A Edward Hopper. Un disque d'Americana destroy, de blues éthylique et de folk(lore) "looser" produit dans la cave d'un pub glauque. Tom Waits, casquette sur la tête, mal rasé, fumant clopes sur clopes, un verre de wishky à la main, hurle, râle, marmonne et vocifère ses chants urbains.

1975-B.Eno 

Brian Eno “Another Green World” : B.Eno a créé dans les années 70 une poignée d'albums qui seront essentiels pour le post-punk et pour ce que l’on nommera beaucoup plus tard electronica. « Another Green World » est de ceux là, aussi génial qu'inaccessible. Ce disque est une sorte de labyrinthe où se cache dans chaque recoins des morceaux pop/rock déstructurés ou d’electros intellos ! Un dédale virtuose et avant-gardiste !!

 

1975-K.Crimson-usa

King Crimson « USA » : Live dont la réédition cd à longtemps été attendu, St Graal des collectionneurs, tout comme le "On The Beach" de Neil Young (réédité qu'en 2003).

Repost 0
Published by muziksetcultures - dans Best 1975
commenter cet article
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 02:48

En aout 2008, j’avais écrit un post sur les disques de 1975, la bande son de l’année de ma naissance (ici : Disques de 1975 !!! ). En voici la suite, presque deux ans plus tard. Flash back, direction 1975 !

 

1975-D.Bowie

David Bowie « Young Americans» : 9ème disque studio de Bowie, enregistré avec Tony Visconti, deux ans avant sa mythique trilogie Berlinoise “Low », « Hereos » et « Lodger ». 


1975-B.Dylan-BloodOnTheTracks1975-The-Basement-Tapes

Bob Dylan « Blood on the Tracks » et Bob Dylan & The Bands “The Basement Tapes”. 


1975-M.Davis1975-M.Davis-Pangaea

Miles Davis «  Agharta » et « Pangaea » : Deux Miles valent mieux qu’un. Et deux double en plus, enregistrés par Téo Macéro lors du Festival Hallde Osaka, au Japon. Jazz fusion, vous avez dit fusion ! 


1975-L.Reed-MetalMachineMusic Lou ReedMetal Machine Music” "MMM est le plus grand album jamais enregistré dans l'histoire du tympan humain !" a écrit ironiquement Lester Bangs. Enorme escroquerie pour les uns, chef d’œuvre bruitiste pour les autres, « MMM » ne laisse personne indifférent. Pour le faire, il a utilisé deux guitares jouées en feedback modulées à différentes vitesses. Ce qui en fait l'un des premiers albums de rock industriel de tous les temps. Mais ne serait-ce pas aussi une des racines du futur arbre « son » auquel viendront se recueillir les Sonic Youth, Jim O'Rourke, Fennesz ou même TV On The Radio (qui le sampleront sur "Let the Devil In").  

Repost 0
Published by muziksetcultures - dans Best 1975
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 16:17

Après les disques de 1975 (ici : Disques de 1975 !!! ), voici ma selecta des films de ma première année de vie :

 

1975_7 1 "Phantom of the paradise" de Brian De Palma

 

 

 

 

 












1975_1 2 "The Rocky horror picture show" de Jim Sharman

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

1975_2 3 "Tommy" de Ken Russell

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1975_6
4 "Le parrain II" de Francis Ford Coppola

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1975_9 5 "Un après-midi de chien" de Sydney Lumet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

1975_11 6 "Vol au-dessus d'un nid de coucou" de Milos Forman

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

1975_5 7 "Dersou Ourzala" de Akira Kurosawa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1975_10 8 "Les trois jours du condor" de Sydney Pollack

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

1975_3 9 "Sacré Graal" des Monty Python

 

 

 

 

 












1975_8
10 "Profession, reporter" de Michelangelo Antonioni











                               


Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Best 1975
commenter cet article
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 12:05

1975 ! Grande année de créativité artistique, de grandes oeuvres publiées. Voici la bande sonore de ma première année d'existence ! Petite selecta perso :


Neil_young_1975 "Zuma" de Neil Young & The Crazy Horse : Un des bijoux de la discographie du Loner, malgré une pochette ideuse. Album de l'appaisement, après une trilogie dépressive "Time Fade Away"(73), "On The Beach"(74) et surtout "Tonight's The Night"(75) !

Mon préféré du grand chamane Neil Young, véritable disque de chevet perso !!!

 

 


Pattismith_horses "Horses" de Patti Smith : La poétesse rock, érudite et électrique (Ladyland Studio, lieu de l'enregistrement), au sommet de son art ! Eclaireuse du mouvement punk new-yorkais, lettré et arty, elle sortie le first 45 tours auto-produit ("Piss Factory"/"Hey Joe") de ce mouvement. Superbe !!!! 

 

 


Pinkfloydwishyouwherehere75"Wish You Where Here" des Pink Floyd : Avant de passer au rock flippant ("The Wall"), les Floyds firent de somptueux albums de rock planant ! Celui-ci est la matrice absolue pour tous les futurs travaux psychédéliques et barrés !!!!

 

 

 


Neilyoung_tonightsthenight "Tonight's The Night" de Neil Young & The Crazy Horse : Et de deux pour le Loner ! Un grand disque crépusculaire, sombre et hanté par les fantômes de Danny Whitten (guitariste du Crazy Horse) et Bruce.Berry (son roadie et ami) ! Enregistré par un Neil dépressif , dans un studio transformé en véritable chambre "funéraire" où fumaient encens et autres substances illicites pour être en "phase" avec les esprits. Un autre sommet de sa discographie, son disque le plus glauque...  

 


Kraftwerk_radioactivity

 

"Radio-Activity" de Kraftwerk : Le groupe référence absolue de tous les courants électro, de toutes les expérimentations électroniques : acid house, techno, trip hop, hip hop, electronica...Tous doivent quelques choses à Kraftwerk !!!!!!
   

 


Hh_manchild "Man-Child" de Herbie Hancock : En disciple de Miles, H.Hancock a produit, dans les années 70, une série d'albums inégalés de jazz rock électrique, organique, groovy et expérimentaux. Son influence est immense : des beats lassifs de Massive Attacks au groove jazzy de Meshell Ndegeocello !!!!

 

 

 

Voilà, pas mal de disques ! Et vous aussi, amusez-vous à faire la liste des disques sorties l'année de votre naissance ! Prochainement, ma selecta des films de 1975 !!!                  

Repost 0
Published by Francky 01 ou Chico+ - dans Best 1975
commenter cet article

Présentation

  • : muziksetcultures
  • muziksetcultures
  • : Lieu de réflexions, de découvertes et d'échanges des cultures indépendantes : musique, B.D, cinéma essentiellement.
  • Contact

Recherche